Follow:
RUNNING

Courir avec ou sans musique ?

 

Hello, je vous retrouve aujourd’hui avec un nouvel article sportif. Vous l’aurez compris dans le titre, je compte vous parlez de mon expérience de la course à pied avec et sans musique 🙂
Dès mes premières sorties running j’avais les écouteurs dans les oreilles, la musique m’a beaucoup aidé au début pour tenir les 30-45 min de course que je me fixais. Je me concentrais sur le doux son sortant de mes ecouteurs afin de moins sentir la douce souffrance de mes muscles ou de mes poumons !
Puis j’ai pris l’habitude de courir en musique et sortir courir sans elle me paraissait impossible, elle était mon alliée et j’étais persuadée que je n’y arriverais pas sans.
Photo de ma petite soeur @mans_dvg
J’étais même devenue très anxieuse à l’idée de faire une course en compétition sans musique. J’avais peur d’être moins performante, de ne pas tenir, de ne pas être assez forte mentalement et de ne pas réussir à prendre du plaisir pendant la course.
Et puis j’aimais être dans cette bulle musicale, en faisant un sport qui me plaît et tout en profitant du paysage.
Un des avantages de courir en musique en ville c’est que l’on entend pas les klaxons et les gros lourds qui sifflent ou qui font des remarques désobligeantes quand tu passes à côté d’eux. Ils sont plus faciles à ignorer puisqu’on ne les écoute pas !
Mais c’est aussi dangereux car le doux bruits des voitures ne parvient pas toujours à nos oreilles. Il suffit d’être prudente, de ne pas oublier que l’on est en ville et je n’ai jamais eu de soucis 🙂
Enfin, en musique je m’ennuyais moins sur les sorties longues en solo mais par contre les fils des écouteurs m’ont toujours embêté jusqu’à ce que j’achète ce super casque.
Puis, je me suis inscrite en club d’athlétisme (voir mon article), j’ai discuté avec les autres coureurs qui m’ont dit qu’ils faisaient tous les compétitions sans musique.
Le coach préfère aussi que l’on court sans alors je me suis dis que je n’avais pas trop le choix: il fallait que j’essaye.
Je n’ai pas arrêté d’un coup: j’ai commencé sur des sorties courtes, je ne l’ai jamais mise lors de mes entrainements de fractionnés et je continuais de l’utiliser sur des sorties longues.
Et puis, petit à petit j’ai commencé à apprécier de courir sans musique. J’ai appris à mieux connaître mes sensations lors d’une course, à mieux réguler mon souffle et j’ai surtout appris à m’écouter.
Pour ne pas m’ennuyer, je pense aux mauvaises pensées que je veux éliminer en les écrasant sous mes baskets. Je planifie les choses que je dois faire et puis je ressens ma course, ma foulée et mon souffle.
Arrive alors ma première course officielle sans musique (stress, stress, stress): la peur de ne pas y arriver était bien là. Mais à ma plus grande joie: tout s’est bien passé !
Pour la première fois j’ai entendu les encouragements des personnes au bord de la route. J’ai géré ma course grâce à mes sensations et non au rythme que me donnait la musique. J’étais heureuse d’y être arrivée, moi qui ne l’envisageait pas il y a quelques mois…
Bref, courir sans musique est une autre étape dans ma pratique de la course à pied. Je pense mieux me connaitre, je profite plus de mes sorties à plusieurs et des compétitions.
Mais je ressentais le manque de ces sorties où j’étais dans ma bulle musicale, j’aime vraiment me retrouver seule avec les sons que j’aime. C’est pourquoi je continue de faire quelques footing en musique car je ne veux pas ne plus jamais courir sans. Même si je suis contente de réussir à le faire.
J’aime encore trop me retrouver avec mes baskets, mes écouteurs bluetooth et m’évader le temps d’une sortie running.
Et vous, vous préférez courir avec ou sans musique ?
A bientôt,
PS: N’hésitez pas à suivre les actualités du blog sur Facebook, Twitter et Instagram !

Share:
Previous Post Next Post

You may also like

9 Comments

  • Reply Alessia A.

    Pour répondre à ta question, il faudrait que je me mette à courir haha ! Mais je pense que je préfèrerais courir avec la musique, histoire de ne pas m'ennuyer 🙂

    15 décembre 2015 at 9 h 26 min
  • Reply Le blog de Noush

    Pour moi c'est avec musique ! Même si parfois mes pensées prennent le dessus et que je ne l'écoute pas vraiment j'aime trop la musique pour ne pas courir avec. J'aime quand une chanson que j'aime particulièrement est jouée et que soudain je retrouve la pêche. Il n'y a que quand je cours en binôme que je cours sans. J'aime autant courir qu'écouter de la musique donc faire les deux à la fois c'est le top !

    15 décembre 2015 at 15 h 58 min
    • Reply runamandemamaca

      Merci pour ton commentaire, c'est vrai c'est tellement ça cette bulle dans laquelle on se retrouve avec la musique est géniale ! Et c'est vrai que ça peut vraiment rebooster en plus !

      17 décembre 2015 at 11 h 23 min
  • Reply C.

    Pour ma part, je commence toujours à courir avec de la musique et à un certain moment j'ai besoin d'enlever un des deux écouteurs pour pouvoir écouter mon souffle que j'oublie totalement avec la musique. Ça me permet de me contrôler (et d'accessoirement me rendre compte qu'il y a de la vie à côté de moi ^^) tout en gardant ma musique. Après, souvent je remets les deux pour ensuite j'en enlève un, j'alterne… Mais jamais sans musique du tout 🙂

    4 janvier 2016 at 18 h 41 min
    • Reply runamandemamaca

      C'est intéressant aussi comme façon de faire ! 😀

      4 janvier 2016 at 19 h 26 min
  • Reply Dom Lelore

    Bonjour,
    Je découvre ton blog et les articles (même les plus anciens). Juste un petit partage d'expérience sur le fait de courir ou non avec de la musique. J'ai commencé à courir il y a deux ans (alors que je n'aimais pas du tout ça) dans l'objectif de finir une course avec une collègue. La musique m'a beaucoup aidé car ça me permettait d'oublier que je courais. Au fur et à mesure, j'ai pris goût à la course. Et au bout d'un moment, la musique a fini par me lasser. Même en changeant de playlist. J'ai donc essayé sans, en écoutant ma foulée, mon souffle (et puis entendre les voitures, sur les routes de campagne, c'est plus sûr), cela me permet de plus me centrer sur moi. Maintenant, je n'arrive plus à courir avec des écouteurs, même sur des sorties longues.

    18 octobre 2016 at 13 h 44 min
    • Reply runamande

      Merci pour ton partage d’expérience ! C’est vrai que moi aussi maintenant j’ai plus de plaisir à courir sans musique 🙂

      19 octobre 2016 at 15 h 21 min
  • Reply Runamande - Les petits trucs que j’ai appris depuis que je fais du sport

    […] si j’ai appris à me passer de musique quand je cours, c’est quand même irremplaçable un jogging avec ma playlist préférée dans […]

    13 janvier 2017 at 10 h 00 min
  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.