Follow:
LIFESTYLE, RUNNING

Coup de gueule d’une sportive.

Quelques semaines que je n’avais pas écris ici, j’ai pris des « vacances blogging » parce que mine de rien ça fait du bien de décrocher un peu de temps en temps ! (Même si finalement je ne décroche pas pareil que lorsque je suis en vacances de mon travail d’infirmière: je n’ai pas de patients qui m’attendent à la maison, alors que mon téléphone est toujours avec moi).

Crédit photo: @mans_dvg

J’ai deux-trois petits coups de gueule à passer. Ce n’est pas méchant, je vise personne en particulier et tout le monde à la fois. Je parle de mon ressenti et pas de celui de toute la communauté sportive. Vous avez le droit de ne pas être d’accord (ou de l’être 😋 ).

« Tu as de la chance de faire tout ce que tu fais, de courir aussi vite, … « . Sachez que la chance n’existe pas, il y a toujours du travail derrière. Je n’ai pas commencé en courant 10KM en 43 min, j’ai travaillé pour ça. Alors certes, j’ai peut être de la chance d’avoir été élevé dans un environnement sportif familial, que j’ai toujours baigné dedans et que mon corps a toujours été habitué a faire du sport.

Mais pour faire descendre les minutes sur une course j’ai du travailler pour cela, j’ai été m’entrainer même quand il faisait froid, quand il pleuvait, j’ai appris à ne pas toujours attendre que toutes les conditions soient favorables pour sortir mes baskets. J’ai appris a être patiente avant d’augmenter les kilomètres, le nombre d’entrainements par semaine.

J’ai été m’inscrire dans un club d’athlétisme pour avoir les conseils d’un coach, j’ai décidé de privilégier le sport parfois à des week ends tranquilles. J’ai été courir dans la boue, la neige et le froid pour les cross hivernaux. Tout ça dans un seul but: progresser.

J’ai appris à dépasser mes limites et à me faire « mal » sur des entrainements en augmentant mon allure.

Comme de nombreux sportifs, je n’y suis pas arrivée facilement. Alors non ce n’est pas de la chance, c’est du travail.

Ensuite, ce n’est pas parce que je suis sportive et que je n’ai pas l’air physiquement d’avoir des raisons de complexer que l’on peut se permettre de me lancer des petits fions.

 » Les coureuses de toute façon quand elles vieillissent elles sont moches et on dirait des anorexiques. » / « Et quand elles vieillissent elles deviennent toutes fripées à cause du soleil , du temps passer dehors et de ce qu’elles font à leur corps ».

« Pour courir autant il faut avoir un problème avec son corps c’est pas possible ! » / « elles ont surement des troubles du comportement alimentaire. » (Oui ce sont bien des phrases que l’on a dit devant moi et en connaissant ma pratique sportive).

Alors NON toutes les coureuses et les sportives qui courent régulièrement n’ont pas des problèmes de poids et de troubles du comportement. Pour la plupart nous sommes des passionnées , des filles (ou des hommes) qui aiment se dépasser, progresser dans leur spécialité. Malheureusement, j’ai remarqué qu’un homme qui fait beaucoup de sport n’est pas mis dans la case « anorexique/givrée/maso/.. mais plutôt dans la case « beau mec sportif et qui prend soin de lui » (ce n’est pas une généralité, ils prennent aussi des critiques malheureusement).

Crédit photo: @giulia_run

Et dites vous aussi que, peut être , je pourrais être complexée par mon physique ! Peut être que je suis capable de me prendre 100 fois en photo pour m’accepter sur une seule.
Peut être que je n’aime pas mes fesses, ma cellulite et mes cuisses, les vergetures créent par la musculation de mes jambes, mon profil droit, mes cernes, mon dos cambrée qui fait ressortir mon bidou ou tout autres choses chez moi. Peut être que parfois je coupe une photo pour cacher mes jambes ou que je ne vais pas en publier une autre pour une obscure raison qui m’appartient.

Dites vous, que comme d’autres filles (celles qui font des régimes, celles qui vont à la salle ou courir avant tout pour perdre du poids) je suis peut être aussi en train de faire des efforts pour m’accepter et m’aimer telle que je suis mais que moi je n’ose pas en parler parce que l’on me dirait que je me plains pour rien, puisque c’est ce que la plupart des gens penserait en premier lieu.
Je suis, comme d’autres, en train d’apprendre à aimer mon corps car il m’a permis de me dépasser plus d’une fois.
Chacun ses combats et je pense que le plus important c’est de s’entraider, se serrer les coudes, plutôt que de se juger .

Crédit photo: @mans_dvg

Enfin, j’en avais déjà parlé sur instagram, mais j’ai envie d’en parler un peu plus longuement içi. Je râle contre les personnes qui ne sont pas contentes que les « influenceuses » suivent des modes sportives et que d’autres s’y mettent aussi par conséquent.

Que ce soit question de modes, de sports, de beauté, de destination vacances ou d’activités à faire, nous allons souvent nous inspirer sur des blogs, pinterest, instagram, twitter, google, magazines, pub à la TV et j’en passe.

La mode a permis de faire évoluer pas mal de choses dans la société.
Il y a pas si longtemps que ça, la course à pied avait très peu de pratiquants et interdisait même les filles (il y a un super film qui en parle très bien, la BA est ici.) ! Le fitness était vue comme une activité qui rendait les filles trop masculine, c’était marginal de voir une femme chercher à se rendre plus musclée et plus forte.
À force que d’autres personnes s’y mettent, que le running, le fitness deviennent une mode et que des femmes développent une vraie passion pour ça: il y a de très nombreux pratiquants et les filles sont enfin autorisées et ont même leurs propres courses/concours réservés ! Les marques s’y sont donc intéressées et ont surfé sur la vague pour faire plus de vêtements, pour créer des courses, …
Il a bien fallu que ça passe par une tendance, une mode, pour que les marques soient de notre côté et pour que la course à pied se développe ainsi ! Et TANT MIEUX !
En ce moment Instagram parle de Triathlon, de Trail, de Vélo de route, …
Alors oui grâce à l’influence des réseaux sociaux de plus en plus de monde se lancent sur ce genre de courses ou de pratique .
Ça énerve certain(e)s mais moi je trouve ça génial d’aider au développement des sports ! Je suis même fière de faire partie de cette aventure parce que nous sommes, peut être, en train d’écrire de nouvelles pages de l’histoire du sport, tous ensemble.

Pourquoi ? Parce que peut être que grâce à cela, il y aura de plus en plus de Triathlon , de canicross, il y aura peut être à nouveau des filles sur le Tour de France ! ‍♀. Lors de mon dernier triathlon nous étions 30 filles pour plus de 200 garçons, l’année prochaine ce sera surement différent et j’en serais ravie.

Le triathlon, le canicross ne m’appartiennent pas. Ils ne sont pas réservées aux toutes premières personnes qui le pratiquaient ou qui ont baigné dedans depuis tout petit. Il ne faut pas être plus légitime qu’un autre pour se lancer dans ces disciplines. Parlons du canicross: c’est un sport encore trop méconnu où les courses sont encore rares et avec très peu de moyens pour les organiser.

Pour le Tour de France,  « La mobilisation de coureuses professionnelles a permis l’organisation d’une unique étape féminine :
« La Course by le Tour de France ». (…) pour promouvoir l’existence d’un cyclisme féminin « Donnons des Elles au vélo ».
Afin d’attirer à nouveau l’attention sur cette inégalité et de montrer aux différents acteurs du cyclisme l’intérêt du public pour notre sport au féminin.
« Faire Le TOUR de France 1 JOUR AVANT les professionnels » ». (source: Fb Donnons des Elles au vélo).

Je salue ce genre d’initiative et je trouve qu’il y a encore tellement de choses à faire avancer ! Pourquoi il n’y a plus de femmes sur ce genre de course ? Est ce normal en 2017 ? Je vous invite à lire cet article pour plus d’informations.

Je pense donc qu’il y a de plus belles batailles à remporter que celle de se faire la guerre sur les réseaux sociaux car les instagrameuses sportives se ressemblent trop.

Parce que l’on aime le sport, que l’on voit les autres s’éclater sur celui ci, alors pourquoi s’empêcher de le pratiquer juste « pour ne pas faire comme tout le monde » ?

Sportivement,

Share:
Previous Post Next Post

You may also like

40 Comments

  • Reply Guillaume Lelarge

    Entièrement d’accord. Juste une petite remarque, il manque le dernier lien sur « Je vous invite à lire cet article pour plus d’informations. » (ou alors mon navigateur est méchant et ne veut pas que j’aille le lire…)

    10 septembre 2017 at 22 h 28 min
    • Reply runamande

      merci ! en effet le lien ne fonctionnait pas ! Maintenant il fonctionne 🙂 merci !

      10 septembre 2017 at 22 h 50 min
      • Reply Guillaume Lelarge

        Super, merci pour cette correction ultra rapide. Je m’en vais lire l’article du lien.

        10 septembre 2017 at 23 h 14 min
  • Reply tite.marie

    Merci pour cet article sincère et vrai! Certaines mentalités doivent encore évoluer et nous laisser faire ce dont nous avons envie, même si nous sommes des femmes ou si nous avons envie d’oser nous lancer dans le triathlon, le trail ou le canicross! Non mais!!!

    10 septembre 2017 at 22 h 48 min
    • Reply runamande

      merci pour ton commentaire <3 !

      10 septembre 2017 at 22 h 51 min
  • Reply Caroline

    Je ne comprends meme pas comment on peut faire ce type de jugement… et comment , si on juge que le running ca rend ridé, moche et anorexique , on peut suivre sur les reseaux sociaux des passionnes de la course et/ou du sport en general…. autant passer son chemin.. non?
    Les gens sont bizarres…

    En tout cas moi je suis admirative de tant d energie !

    10 septembre 2017 at 23 h 18 min
    • Reply runamande

      je suis tellement d’accord avec toi ! Merci pour ce commentaire

      11 septembre 2017 at 0 h 05 min
  • Reply Stefani

    Tain tu m’enleve les mots de la bouche…On a rien sans rien et il y a des personnes qui ont des facilités tant mieux acceptons le et allons de l’avant. Perso, je ne suis pas anorexique ça serait plutôt le contraire 🙂 et quand je dis que je cours « ah c’est pour maigrir » bah non c’est parce que j’aime Ca comme le volley ou le tennis que je pratiques. Je fais aussi des trails et du triathlon et la je lis dans les yeux de mon interlocuteur « euh sérieux t’es pas fit et tu fais du triathlon » ou « sérieux tu cours des semi » bah ouais certes je ne suis pas rapide mais je travaille pour améliorer mes perfs et pas etre meilleure qu’une telle…marre des remarques désobligeantes…bref tout ça pour dire que je partage ton coup de gueule et Merci pour ces articles si justes 🙂

    11 septembre 2017 at 0 h 02 min
    • Reply runamande

      Merci de partager mon coup de gueule et de comprendre ce que j’ai voulu dire ! ça fait du bien de râler un peu 😛

      12 septembre 2017 at 0 h 44 min
  • Reply Lucie

    Merci pour cet article. D’une part il est très bien écrit, et je suis contente que justement il existe des influences comme toi, pour nous motiver, nous faire découvrir de nouveaux sports (bientôt le canicross, et je découvre le vélo de route qui m’attire de plus en plus). Alors merci et continue avec ta joie de vivre !

    11 septembre 2017 at 8 h 05 min
    • Reply runamande

      MERCI ! Je suis contente de faire découvrir le canicross et de donner envie de se mettre aux même sports que moi !

      12 septembre 2017 at 0 h 43 min
  • Reply Marie

    Entièrement d’accord avec toi ! Quand j’ai fait mon premier 10km, beaucoup de gens m’ont dit « la chance, ça fait rêver ». La course est un sport accessible à tous mais plutôt difficile, il faut se donner les moyens de réussir. D’ailleurs dans ton article tu parles d’un club dans lequel tu as rencontré un coach, pourrais-tu m’en dire un peu plus ? J’aimerais aussi améliorer ma pratique, mon souffle, ma foulée, et avoir des conseils. Je dois me tourner vers un club d’athlé ?

    En revanche j’ai de la chance d’avoir un entourage plutôt sportif donc je n’ai que très peu de réflexions sur ma pratique/mon alimentation. Mais je comprends tellement ce que tu veux dire et j’ai envie de dire que chacun fait ce qu’il veut… Il faudrait que les gens arrêtent de juger en fermant les yeux !

    Bisous ma belle et merci pour tout ce que tu fais!

    11 septembre 2017 at 8 h 47 min
    • Reply runamande

      Merci pour ton commentaire ! Je me suis inscrite dans un club d’athlétisme à Lyon afin d’avoir un plan d’entraînement, des conseils et pour pouvoir faire mon fractionnés en groupe et sur une piste. ça m’a aussi permis de découvrir les cross et de pouvoir progresser en m’inspirant aussi de la volonté des autres athlètes qui m’entourent ! Merci de me lire et de me suivre, gros bisous !

      12 septembre 2017 at 0 h 42 min
    • Reply runamande

      PS: oui je te conseille de te tourner vers un club d’athlétisme, crois moi c’est pas aussi innaccessible qu’il parait au premier abord !

      12 septembre 2017 at 0 h 42 min
  • Reply Caro_bio

    Très jolie article ma puce ! Plein de passion comme d’habitude !

    11 septembre 2017 at 10 h 26 min
    • Reply runamande

      Merci ma puce <3

      12 septembre 2017 at 0 h 40 min
  • Reply Amandine

    Entièrement d’accord! De toute façon quoi qu’on fasse les gens auront toujours quelque chose à redire! Le plus important c’est de tout faire pour être au clair avec soi-même et se sentir bien dans son corps et dans sa tête, n’en déplaise aux autres!
    Continu à partager et à être comme tu es! Tu es une source d’inspiration!
    Merci!!!
    Un bisou à Loxen elle est trop mimi!!

    11 septembre 2017 at 10 h 55 min
    • Reply runamande

      Oh merci encore pour tout tes commentaires <3 Tant que l'on est au clair avec soi même c'est le plus important, je suis bien d'accord avec toi ! Bisous de Loxen et moi !

      12 septembre 2017 at 0 h 40 min
  • Reply Mimi

    Tout ça est tellement vrai… je ne compte plus le nombre de fois où on m’a dit que je pouvais arrêter de courir parce que c’est bon maintenant, j’ai perdu le poids que je voulais, si je perds encore plus ça fera moche ! Sauf que s’il a été question de poids au départ (il faut forcément un déclic au début haha), maintenant c’est bien par pur plaisir que je cours ! Mais effectivement, beaucoup de personnes ne comprennent pas ça et vont chercher des vices et des problèmes là où il n’y en a pas. Et pour revenir sur le tout début de ton article, de même, on considère normal que je cours aussi vite et longtemps (et encore, je ne suis franchement pas une gazelle niveau vitesse lol) en me disant « Ouais mais toi, t’es sportive, c’est facile ! ». Ah non ! J’ai justement des résultats parce que, comme toi, j’ai travaillé et de ce fait, je suis devenue sportive, pas l’inverse !!!! Mais bon, les gens cherchent toujours des excuses quand ils n’y arrivent pas et je me dis que si quelqu’un prend la peine de te rabaisser ou denigrer tes efforts, c’est parce qu’il te considère au dessus de lui donc maintenant, je le prends comme un compliment hihi 😉

    11 septembre 2017 at 11 h 33 min
    • Reply runamande

      Haha oui je pense que pour mieux le vivre il faut finalement le prendre comme un compliment ! Même si c’est pas facile il faut toujours prendre du recul et ne pas prendre les choses a coeur, mais tu vois ce blog c’est aussi une thérapie et parfois poser les choses à l’écrit et répondre à ces valeurs me fait du bien ! 🙂 Merci pour ton commentaire ! Et continue ce que tu fais dans ta pratique sportive, tu peux être fiere de toi !

      12 septembre 2017 at 0 h 39 min
  • Reply Melgane

    Je suis d’accord avec toi, la chance n’existe pas… j’ai tiqué pareil quand j’ai lu « tu as la chance de courir aussi vite » je me suis « elle a travaillé » (comme quoi il reste encore des êtres humains avec un peu de bon sens sur cette planète ;P). Si la malchance, la poisse, existe, la chance n’existe pas : elle se provoque. On pourrait me dire « tu as de la chance d’avoir fait de la radio cette année » sauf que je suis allée démarcher la fameuse radio quand, à côté, quelqu’un me disait « mais tu sais ils vont pas t’accepter, les vraies radio elles s’en fichent ». Hmm hmm…
    Oui, tu as de la chance d’être née dans un environnement favorable, mais ça n’enlève en rien le travail que tu as dû faire pour parvenir à ton niveau.

    Si les hommes sportifs sont appréciés par rapport aux femmes je pense que c’est à expliquer au prisme du genre. On attend des hommes, dont l’Histoire est la chasse, la guerre, qu’ils soient actifs, qu’ils aient un physique de protecteur, qu’ils soient forts, musclés, héroïques… ce n’est pas ce que l’on attend des femmes. On attend des femmes qu’elles soient douces et qu’elles s’occupent du foyer… Et qu’elles soient belles, raisons pour laquelle on attaque le « vieillissement » supposé des athlètes. Ceci dit je ne pensais pas que les remarques pouvaient être si dures et absurdes !

    Je comprends que l’effet mode agace, parce que l’effet mode c’est aussi l’effet mouton, et qu’ensuite dans les fils d’actu des réseaux sociaux ou des blogs on lit toujours les mêmes articles, sur les mêmes sujets, parfois avec le même angle, et qu’on se dit « mais ces personnes peuvent pas trouver leur propre activité au lieu de copier les autres juste pour se faire belle ? ». En même temps c’est bien si ça peut développer la pratique amateur d’un sport, c’est tant mieux comme tu dis. Mais ne nous voilons pas la face : pour la pratique « pro », de haut haut niveau (JO et autres compèt’ continentales) ce n’est pas que ça qui va permettre de mettre des enfants dans les centres de formations, etc. Or je pense que quelque part le sport amateur est moins bien considéré et perçu, d’une certaine manière même s’il faudrait étudier ça de plus près, là c’est plus une intuition, d’une plus mauvaise manière que le sport « pro ». Et pour que le sport pro touche les bénéfices de ces modes il va falloir attendre quelques années, pour que les femmes qui s’y mettent maintenant aient des enfants qui peut-être vont suivre la pratique jeune et devenir extrêmement bon. Mais de toute façon l’effet de mode et les bénéfices qu’il entraîne ne sera pas suffisant à lui seul pour développer la pratique sportive générale et amener des têtes d’affiches à l’international. C’est un tout, et pour développer sérieusement une pratique sportive il faut, je pense, aussi autre chose qu’un effet de mode, même si tu montres que l’effet de mode peut amener loin. Enfin bon, pardon je m’égare x)
    Je pense aussi que l’une des critiques faite à l’effet de mode c’est que parfois (je ne suis pas sur Instagram donc je vais rester prudente sur la critique quantitative) certaines filles ne montrent plus que ça, et surtout prennent des poses avantageuses et des lumières favorables pour montrer des corps parfaits et que ce trop-plein peut amener à complexer certaines abonnées qui font des efforts mais sont limitées par leur emploi du temps, par exemple, et qui du coup peuvent se dire qu’elles « n’y arriveront jamais ». Or on sait que la motivation est le premier moteur de n’importe quelle activité. Donc je comprends aussi que l’on puisse critiquer cette dimension du trop-plein de perfection qui d’ailleurs semble innerver l’ensemble de la sphère Instagram (et certains blogs très vus/connus) : les enfants, le sport, la nourriture, les vêtements, les animaux, les sorties, etc., etc., etc.

    Pour ce qui est du Tour de France il faut voir aussi un autre prisme que celui du genre, pour le coup : la télé. Faut pas se leurrer, les chaînes de télé veulent aussi gagner de l’argent, et les organisateurs du Tour, surtout, veulent aussi gagner de l’argent. S’ils ne pensent pas être capable de gagner de l’argent avec un Tour de France au féminin ils ne l’organiseront pas, parce que le Tour de France a beau être une belle course, très regardée à l’internationale, ce n’est pas comme des championnats du monde ou continentaux dans le sens où pour ces derniers peut y avoir un prestige ou un enjeux. L’enjeux de l’organisation des mondiaux de lutte à Paris cette année c’était aussi de montrer que l’on pouvait organiser pour 2024 et 2024 c’est le prestige 100 ans après les premiers Jeux. La question de l’argent est moins présente pour ces cas, il me semble.
    Donc, pour finir, c’est comme je te disais précédemment : ne suffit pas des effets de mode, valoriser une pratique sportive et un sport c’est un tout.

    Après il est clair que s’empêcher de faire un sport qu’on apprécierait juste parce que c’est à la mode c’est complètement débile. L’effet de mode a aussi l’avantage de montrer des sports auxquels on ne pense pas forcément, qu’on avait oublié, et qui finalement peuvent nous plaire. Tant que l’on fait un sport pour les bonnes raisons alors tout va bien. Moi je sais que courir ce n’est pas mon truc, alors je ne le fais pas. Mais si une personne courir c’est son truc et elle ne s’y met pas juste parce que c’est la mode alors c’est stupide.
    Sinon, un autre truc pour découvrir des sports c’est aller sur le site de sa mairie voir si y’a pas une page répertoriant les clubs de sports et voir un peu ce qui peut nous intéresser 🙂

    11 septembre 2017 at 11 h 39 min
    • Reply runamande

      Tu vois j’adorerais toujours partager sur mon blog pour avoir des commentaires comme les tiens. Avec un échange constructif et pas moralisateur. Ta vision des choses est super et je suis d’accord avec toi ! C’est vrai que ce n’est pas qu’un petit article comme le mien et le partage par les réseaux sociaux et leur effet de mode qui fera une place aux femmes sur le Tour de France mais peut être que de plus en plus de petites filles voudront se mettre au cyclisme, qu’il y aura avec beaucoup de patiences de plus en plus de filles sur les courses et que finalement les choses changeront ! Plus il y aura de pratiquants, plus il y aura d’argents en jeux et plus il y aura de moyens sur les courses ! Enfin je l’espère, même si ce sera long ça a bien marché pour la course à pied 🙂 ! Enfin bref, c’est un long débat mais je suis ravie d’avoir pu te lire , avoir un avis constructif c’est tellement agréable !

      12 septembre 2017 at 0 h 34 min
      • Reply Melgane

        Y’a trop de moralisateurs pour que je m’y mette x) Puis franchement je vois pas en quoi je peux faire la morale sur ton article… les critiques que tu as rapportées ne me seraient même pas venues à l’esprit…
        Haha merci 🙂
        Oui, bien sûr, au fur et à mesure les choses vont changer, mais ce sera grâce à un tout et pas seulement « par le bas » avec les effets de mode.
        Sentiment agréable partagé ! J’adore discuter dans le calme et le respect, débattre, tout ça… trop peut-être, j’en deviens chiante des fois x)

        12 septembre 2017 at 13 h 00 min
        • Reply runamande

          Haha oui ! Il y a une minorité de personnes (heureusement) qui ont essayé de le faire via Facebook , mais je m’en doutais en partageant mon article sur des groupes running. Enfin bref, je suis d’accord avec toi , c’est vrai que je n’ai pas trop développé ma dernière idée et c’est sur que ce ne sera pas aussi simple que ça 🙂

          12 septembre 2017 at 15 h 13 min
  • Reply Fanny

    Merci pour cet article. En tant que sportive, je ne peux que être d’accord avec ce que tu dis. On entend encore tellement de bêtises et malheureusement ça ne va pas s’arrêter. Il faut toujours des gens pour juger, être dans les préjugés et tout simplement critiquer pour critiquer. C’est la société. Mais c’est vrai que des fois c’est agaçant. La phrase qui m’énerve le plus c’est « pourquoi tu cours tu n’as pas besoin de maigrir » Parce que femme et sport ça veut forcément dire régime.

    11 septembre 2017 at 11 h 42 min
    • Reply runamande

      Oui malheureusement c’est encore trop souvent encré dans les esprits et peut être qu’a force de partager le sport autrement qu’avec des régimes la mentalité générale finira par évoluer ! Merci de me soutenir !

      12 septembre 2017 at 0 h 30 min
  • Reply Emmanuel

    Margot, même si nous ne nous connaissons pas, j’ai juste envie de t’apporter par ce commentaire un peu de réconfort, c’est un juste retour des choses ! La seule chose que je vois est que de te lire et de regarder tes photos, cela me donne envie de courir, de rouler, de m’améliorer !! Cela me donne envie de changer petit à petit, de m’accepter tel que je suis en espérant que cela me profite et que cela profite à mes filles et à ma femme.
    Un grand merci donc !! Continue comme ça !!!!

    11 septembre 2017 at 11 h 58 min
    • Reply runamande

      MERCI pour ce réconfort et ne t’en fais pas je ne le vis pas si mal que ça , mais j’avais besoin de répondre un peu ! Merci de me lire et de me soutenir !

      12 septembre 2017 at 0 h 29 min
  • Reply Rosy_lgd

    100% d’accord. Merci pour ce coup de gueule que je partage

    11 septembre 2017 at 13 h 10 min
  • Reply Anne-Sophie

    Merci pour cet article, tu as raison sur bcp de points. La tendance du moment met en lumière le triathlon, le trail, c’est aussi une belle manière de se dire « et pourquoi pas moi ?! ». Continuons de tester des nouvelles activités, de se dépasser et puis accordons moins d’importance à ce que pensent les gens ! Bonne continuation à toi et félicitations pour tes exploits 🙂

    11 septembre 2017 at 13 h 28 min
    • Reply runamande

      Oui accordons leurs moins d’importance ! Même si râler ça fait toujours du bien pour se décharger un peu 😛

      12 septembre 2017 at 0 h 28 min
  • Reply Tatacaroleg

    J’adore cet article ! Ne t’occupe pas trop des paroles blessantes, il n’y a derrière ca que de la jalousie et beaucoup de frustrations. Ne change rien. Bises

    11 septembre 2017 at 13 h 42 min
    • Reply runamande

      Merci <3 ! Merci de toujours me lire et me laisser des petits commentaires !

      12 septembre 2017 at 0 h 28 min
  • Reply Judith G.

    Tu as totalement raison dans tous tes propos, ces résultats sont là grâce au travail et uniquement grâce à ça, justement, vous qui avez cette motivation et cette force d’aller vous entraîner dans les pires moments et de préserver, je vous admire ! Parce que moi, flemmarde que je suis, je cours, depuis longtemps mais je n’arriver pas à progresser parce que je ne suis pas régulière ^^ et puis courir c’est entretenir son corps et son bien être, ceux qui font du sport ont une meilleure santé et espérance de vie et une hygiène de vie plus saine alors ne te soucie pas des avis de ceux qui sont jaloux et qui pour ça rabaissent les autres pour se sentir plus fort, continue de faire du sport pour te sentir bien dans ta peau et sans te soucier du regard que peuvent avoir les autres 🙂

    11 septembre 2017 at 22 h 48 min
    • Reply runamande

      Merci pour ce commentaire, j’ai de la chance d’être soutenue par des personnes comme toi ! Et continue de courir, le sport c’est la vie !

      12 septembre 2017 at 0 h 27 min
  • Reply Aurélie

    Je suis d’accord avec toi. Quand je me lève le dimanche matin j’ai des amis qui me disent que je devrais me reposer, que je suis folle, que je vais user min corps et ma santé….mais celle qui fume 1 paquet de clope par jour assise devant sa télé on ne lui fait pas de remarque à elle…je ne trouve pas ça juste. Et de même pour le physique, quand on me dit :  » je n’ai rien à me mettre parce que je suis mal dans ma peau, trop grosse…mais toi tu ne peut pas comprendre tu as de la chance ! » Heu…j’ai la chance de prendre soins de moi, de ma santé, d’avoir eu une maman qui m’a donné le goût de faite du sport, de faire l’effort de faire du sport au lieux de rentrer à la maison m’avachir dans le canapé en mangeant des gateau…ce n’est pas de la chance. Puis comme tu le dis on a toutes nos complexe et on doit tous apprendre à s’aimer, ce n’est pas une question de taille ou de poids mais on n’ose rien dire. Bref je suis contente d’être une folle qui fait du sport toute l’année même si il fait froid, même si j’ai pas beaucoup dormis,..parve que j’aime me dépasser, me sentir en forme, et prendre soins de ma santé pour arriver à me sentir bien

    11 septembre 2017 at 23 h 17 min
    • Reply runamande

      Tellement d’accord avec toi et continue ce que tu fais ! On doit oublier ce que les autres pensent et être fière de ce que l’on fait !

      12 septembre 2017 at 0 h 26 min
  • Reply Louise

    Très bel article, heureusement qu’il y a des personnes qui influencent aussi dans le monde du sport, et que des femmes se lancent aussi, qu’on puisse avoir des courses ouvertes pour les femmes et aussi pour les encourager dans le sport 😉
    Les gens pensent aussi qu’on fait du sport pour plaire aux autres, quand j’ai décidé de perdre du poids et de me muscler, une amie m’avait dit : mais arrête le sport vas courir plutôt tu auras un ventre tout plat parce que là tes cuisses c’est trop musclé, les garçons aiment pas les cuisses musclées. Mais on peut aussi faire ca pour nous, et pas pour plaire au premier bonhomme venu.

    14 septembre 2017 at 22 h 10 min
    • Reply runamande

      Voila on fait ça pour nous ! Pour notre bonheur <3

      15 septembre 2017 at 19 h 18 min
      • Reply Louise

        C’est ca, tout comme le fait de manger sain, tout de suite les personnes disent aaah mais c’est triste de manger ca, ma pauvre et alors quand on devient végétarienne c’est le summum de la tristesse je crois ahah
        Enfin tant qu’on est heureux dans notre vie avec notre sport et notre nourriture, c’est l’essentiel <3 et peu importe si on me dit : mais t'es folle de faire tout ca ahah

        15 septembre 2017 at 20 h 33 min

    Leave a Reply