Follow:
HUMEURS

Mon corps et moi.

Cet article j’y ai pensé, je l’ai écris puis effacé, je l’imaginais mais je n’osais pas le publier. Pourquoi ? Une question de « légitimité ». Je n’ai jamais eu ces problèmes de poids là: celui où vous testez plusieurs régimes, où vous êtes gêné de demander un pantalon à votre taille ou celui où c’est votre médecin traitant qui vous dit que votre IMC vous indique en surpoids etc.

Alors qui suis-je pour vous parler de l’acceptation de son corps ? Enormément de personnes ont du mal à comprendre, à lire ou à entendre une fille qui n’est pas défini comme « grosse » par la société parler de ses problèmes de rapport au corps.

Oui, je n’ai jamais été « grosse » mais pendant toute mon adolescence et mes premières années de jeune adulte: je me suis sentie très mal. D’abord parce que j’ai vécu le harcèlement scolaire (et apprendre à s’aimer pendant cette période c’est compliqué). J’étais mal dans ma peau, donc mal dans ma tête et mal dans mon corps.

J’ai une mini poitrine, ma scoliose me faisait détester mon profil, ma cambrure naturelle attiraient les insultes « elle fait exprès de mettre son cul en arrière et ses seins en avant ! », « sal*pe », « allumeuse » . Mes cuisses de nature plutôt musclées m’empêchaient d’avoir ce fameux tigh gap à la mode.

Bref, un rapport plutôt négatif. Et adolescente puis jeune adulte: je me réfugiais dans la nourriture. Soit en voulant maigrir, soit en voulant grossir pour ne plus être traitée d’ « allumeuse ». Je ne suis heureusement jamais tombée dans les troubles alimentaires mais j’ai joué avec la limite je pense.

crédit photo: @lucieassiat lors de l’évènement AMPHI w/ @adidasparis !

Oui, je ne sais pas ce que ça fait d’être considérée comme grosse. Par contre je sais ce que ça fait que de se faire rabaisser au point de vouloir encore plus maigrir. Exemple ? Un de mes ex m’avait demandé d’arrêter de manger du nutella car il me trouvait répugnante quand je le faisais et puis « j’étais bien assez en forme ». Vous pensez que, même quand on n’a pas de problèmes de poids (aux yeux de la plupart des gens), lorsqu’on entend ce genre de phrases sortir de la bouche de la personne que l’on aime, cela ne nous atteint et ne nous complexe pas ? Certes, j’ai très certainement entendu ce genre de phrases moins souvent que d’autres. Mais il suffit que de quelques fois, dans la vie d’une personne, pour déclencher des complexes là où on ne se posait pas (ou peu) de questions avant. Se faire rabaisser, quelques soit son poids, créer des démons intérieurs, un manque de confiance en soi et une envie de changer pour être accepter des autres.

Au lycée: « J’ai l’air d’aguicher les garçons ? » OK, pour qu’elles me laissent tranquille je vais m’empiffrer, me rendre transparente et m’effacer pour que l’on arrête de m’insulter. (Bien entendu je n’ai jamais réussi à disparaitre, à me faire oublier ou qu’elles me laissent tranquille.)

Quand mon ex m’a dit que je le répugnais à manger du nutella, j’ai seulement retenu le « répugnante ». En plus, il m’avait dit ça devant d’autres personnes. Ma réaction ? « Il trouve que je suis répugnante ? «  OK je vais tester toutes ces boissons amaigrissantes, je vais sauter un repas, voir deux, manger des légumes, je vais jeter tous mes gâteaux et ce qui semblent faire grossir. « J’aimerais tellement être comme ces autres filles qui n’ont pas les cuisses qui se touchent, qui ont de la poitrine et des fesses musclées. »

Heureusement, nous nous sommes séparés et j’ai rapidement retrouvé mon appétit, ma gourmandise et surtout j’ai fini par retrouver mes baskets adorées.

le regard d’une personne qui nous aime tel que l’on est ça aide aussi !

Je n’aimais vraiment pas l’image de mon corps et comme beaucoup de filles je ne voyais que ce qui me plaisait pas. Ce mot « répugnante » trottait dans ma tête.

Heureusement, la course à pied et l’amour inconditionnel que j’ai pour le sport en général m’ont aidé à changer.

Plus je pratiquais, plus je progressais, plus mon corps changeait. Je ne m’en suis pas rendue compte tout de suite mais quelques années après j’ai réalisé que mon rapport à celui-ci avait complètement évolué.

Je n’ai jamais eu de balance et tant mieux. J’ai juste changé le regard que j’avais sur moi. Je ne peux pas vous donner des chiffres ou faire un avant/après. J’ai simplement appris à l’aimer grâce à ce qu’il me permet de faire.

J’ai toujours les cuisses qui se frottent en courant, j’ai des traces de vergetures sur le coté de mes cuisses/fesses. Elles ne sont pas énormes mais on peut les voir quand je suis en maillot de bain. C’est le fruit des changements naturelles qui se sont fait sur mon corps et je les accepte.

J’ai une petite poitrine ? Oui, mais je ne connais pas les problèmes que d’autres filles aux poitrines plus importantes peuvent rencontrer ! Avant, j’aurais aimé me faire opérer, aujourd’hui je n’y pense même plus.

Mon dos est cambrée ? Toujours, mais aujourd’hui je sais que je ne peux rien y faire et que ma cambrure ne fait pas de moi une « sal*pe ». Et surtout, ma scoliose ne me fait plus souffrir, elle est équilibrée et mon dos est musclé par la natation et les quelques gainages que je fais dans le mois.

Je suis toujours aussi gourmande et mon alimentation laisse souvent à désirer mais j’apprend petit à petit à manger un peu plus équilibré. Ce n’est pas gagné mais je veux faire plus attention à mes apports pour les courses plus exigeantes qui m’attendent. Je ne le fais pas pour changer mon corps mais pour être plus performante et mieux récupérer de mes entrainements.

elles se touchent toujours, la première fois que j’ai vu cette photo je me suis dis « OH MON DIEU qu’elles sont moches » et finalement j’me dis qu’elles sont capables de m’emmener sur de belles sorties vélo et course à pied !

Je pense qu’il faut accepter que tout le monde puisse se sentir mal dans son corps un jour et que nous sommes tous en train d’apprendre à nous aimer tel que nous sommes. Même si parfois, juste avec les yeux, vous ne comprenez pas. « Mais pourquoi elle est mal dans sa peau alors que je révérais de faire son poids ? »

Nous sommes tellement différents, chacun a ses combats. Et j’aimerais que l’on soit tous capable de s’entraider, de se serrer les coudes, plutôt que de se juger.

Parce que le regard que l’on pose sur soi est important. Si vous avez besoin de changer quelque chose faites le pour vous, parce que vous sentez que c’est une démarche personnelle: pour votre santé, pour votre bien être, pour vous aimer tel que vous êtes. Parce que vous en êtes convaincu.

Nous sommes tous capables d’apprendre à nous aimer, quelque soit notre histoire. Vous méritez de vous aimer, vous méritez de vous sentir en phase avec vous mêmes.

Notre corps nous permet de vivre et d’accomplir de si belles choses ! Alors chouchoutons le ❤.

Certains me trouveront peut etre pas la mieux placée pour vous écrire tout ça. Mais j’écris cet article pour celles et ceux qui se reconnaitront, celles et ceux qui se détestent (comme je me détestais à une autre époque). J’ai l’espoir de vous aider à travers ma propre histoire.

On peut s’en sortir et apprendre à se sentir bien dans sa peau.

Merci à ceux qui m’auront lu et qui auront compris mon message,

LOVE.

 

Share:
Previous Post Next Post

You may also like

45 Comments

  • Reply Thibault

    Merci

    17 juin 2018 at 21 h 38 min
  • Reply Solene

    Merci et tu sais pourquoi ! ❤️

    17 juin 2018 at 21 h 43 min
    • Reply runamande

      de rien ma belle <3 j'ai hate de te revoir ! (je te le dis pas assez !)

      17 juin 2018 at 21 h 48 min
  • Reply Riche

    Merci merci merci!!!!! Pour ce message plein de positivité et d’amour ❤️
    Je suis comme toi, de ces filles que l’on critique ou qu’en l’on envie. En tout cas que l’on jalouse … mais qui n’en s’aime pas malgré l’amour des proches …
    J’ai encore un énorme chemin à parcourir pour en arriver là où tu es mais petit à petit nos jambes font leur chemin ^^
    Plein d’amour à toi, Loxen et ton homme !

    17 juin 2018 at 21 h 45 min
    • Reply runamande

      merci pour ce commentaire adorable <3 je te souhaite de faire le même chemin que moi !

      17 juin 2018 at 21 h 47 min
  • Reply Camille Courtenvert

    Je me suis tellement reconnue dans tes mots … cette histoire, ces mauvaises expériences à l’école, ce genre d’ex … je comprends totalement ton message, et moi aussi je suis sur la voie de l’acceptation même si certains jours sont difficiles :-/

    Merci pour tes mots ❤️

    17 juin 2018 at 21 h 51 min
    • Reply runamande

      hate de te voir le week end prochain ! malheureusement l’acceptation de soi et apprendre à s’aimer ne dépend pas que des chiffres mais aussi de notre histoire ! Courage , t’es sur la bonne voie <3

      17 juin 2018 at 21 h 56 min
  • Reply Elodie

    Que ton texte est beau, tout simplement merci ! Je me retrouve dans ton expérience : l’acceptation de son corps pas toujours parfait, la gourmandise (que je compte bien garder), et la course à pied (10km chaque semaine !) ! Aimons nous comme nous sommes, la vie est si courte 🙂

    17 juin 2018 at 21 h 52 min
    • Reply runamande

      exactement ! aimons nous <3

      17 juin 2018 at 21 h 55 min
  • Reply Guillot

    Merci ♡

    17 juin 2018 at 22 h 17 min
  • Reply Léonie

    Merci ♡

    17 juin 2018 at 22 h 18 min
  • Reply Manon

    Je te suis depuis quelques temps et j’aime ce que tu es, ce tu laisses transparaître: tu as tant de naturel, tu respires la sincérité et la gentillesse. C’est la première fois que je publie sur ton blog mais cet article m’a profondément touchée. Merci pour les mots que tu as su trouver. Tu n’as absolument pas à te sentir illégitime, je pense que nous somme très nombreuses à passer par les sentiments que tu décris,que l’on corresponde aux critères de beauté actuels ou que l’on s’en éloigne. C’est bien plus profond que ça. On devrait nous apprendre que le corps n’est pas qu’une apparence mais bien l’enveloppe qui nous permet de réaliser absolument tout ce que l’on souhaite dans notre vie. Merci pour cet article, ça n’a pas dû être facile de te livrer.

    17 juin 2018 at 22 h 24 min
    • Reply runamande

      un merci infini pour ce commentaire hyper touchant. Je suis tellement d’accord avec toi, notre rapport au corps devrait se travailler bien avant tous ces problèmes que l’on rencontre. Merci de m’avoir écris tout ça, ce n’était pas facile de me livrer mais j’ai le sentiment que ça vaut le coup !

      17 juin 2018 at 22 h 34 min
  • Reply Margot

    Merci d’avoir partagé ton histoire, c’est jamais simple de s’accepter mais je suis d’accord avec toi, le sport aide beaucoup et notre entourage aussi !

    17 juin 2018 at 22 h 36 min
    • Reply runamande

      merci de l’avoir lu et commentée <3

      17 juin 2018 at 22 h 39 min
  • Reply Audrey

    Merci… Juste merci… J’ai la larme à l’oeil.
    Cet harcèlement. Cet ex. On l’a tous connu de prêt ou de loin. « On connait tous quelqu’un qui…  » mais ce quelqu’un peut être nous même.
    La course à pied à développer mes mollets, mes cuisses. Cet ex qui me disait « quand tu mets des robes ca fait des jambes de bonhommes  » et puis ces autres rencontrent, amies, famille qui m’ont dit « ces jambes t’amenent loin, et montrent ta force  » Comme toi, j’ai puisée ma force dans la course a pied. J’ai couru mon premier semi marathon pour moi, mais avec une entière satisfaction de dire  » vous qui pensiez que j’en étais incapable, je l’ai fais alors que vous même n’en feriez pas autant ».
    A cet ex qui m’a dit « ne fait pas de boxe, c’est pas un sport de femme  » j’ai pris ma licence et je le remercie de m’avoir ouvert les yeux sur ce que je voulais et ne voulais plus.
    Et si nos erreurs, nos douleurs, nos histoires nous faisaient sortir le meilleur de nous, alors je suis prête à revivre ce que j’ai vécu !

    17 juin 2018 at 23 h 00 min
    • Reply runamande

      c’est beau cette revanche que tu as pris ! merci beaucoup pour ton commentaire, ça n’a pas du etre simple pour toi non plus de te livrer ! Courage pour la suite et je te souhaite de continuer à t’aimer de plus en plus chaque jour !

      17 juin 2018 at 23 h 19 min
  • Reply Sophie.bdrx

    Merci pour ce post ! Tellement vrai ! Ce n’est pas tous les jours facile de d’accepter avec notre société qui nous invente 10000 complexe à la seconde. Mais quand on y arrive qu’est ce que c’edt bon

    17 juin 2018 at 23 h 07 min
    • Reply runamande

      c’est clair ! merci à toi d’avoir pris le temps de commenter !

      17 juin 2018 at 23 h 19 min
  • Reply Wielgosik

    Très bel article! Étant ancienne anorexique, ayant eu de gros problèmes avec mon image et mon corps, je me reconnaîs dans tes mots… Un mot, une phrase, même d’une seule personne peuvent avoir des conséquences catastrophiques…
    Je m’en suis sortie « pour moi ». J’ai longtemps accepté des hospitalisations pour faire « plaisir à mes parents » sans aucun changement à la clé. Et c’est quand j’ai eu un déclic et que je me suis faite hospitaliser de mon propre chef, « pour moi », que j’ai fait le premier pas vers la guérison (après plus de 10 ans de maladie). J’ai appris à faire les choses pour moi et non pour les autres, appris à aimer mon corps (y’a encore du progrès à faire mais c’est le jour et la nuit!) et à ne plus le détruire comme je l’ai longtemps fait…
    Cet article a dû être dur à écrire mais tellement vrai et touchant ❤️ Et je pense même que beaucoup de nanas (et mecs d’ailleurs) dans la « norme » se reconnaîtront dans cet article!
    PS: dsl pour le pavé

    17 juin 2018 at 23 h 18 min
    • Reply runamande

      tu n’as pas du tout à être désolée pour ce pavé ! je suis tellement contente de lire des réactions, des commentaires comme les tiens ! et ça fait plaisir de lire que tu t’en sors grâce à toi meme ! comme tu dis c’est un déclic à avoir et tu peux etre fière de toi ! Je te souhaite de continuer longtemps dans ce sens la !

      17 juin 2018 at 23 h 21 min
      • Reply Wielgosik

        Merci! ❤️

        17 juin 2018 at 23 h 40 min
  • Reply Johane

    Je vais répéter ce mot déjà écrit mais…MERCI… et sincerement! D’autres mots viennent mais ils se chamboulent et la pudeur les retient un peu… Ton naturel, ta franchise, ton objectivité, ton parcours de foulées en foulées en toute humilité sont touchants surtout…surtout lorsque l’on en sait le prix, lorsque l’on s’y retrouve un peu…Tes mots raisonnent et percutent…. Je te suis d’un oeil (ou souvent deux ^^) attentif et admiratif (ma tête et mon corps sont fâchés, les limites ont été dépassées heum… il y a quelques années, les kms ne sont pas toujours avalés avec plaisir…mais mais la réconciliation est en marche (un peu lente cette greluche-, l’affirmation de soi une des parties de l’équipement , le regard des autres un cadenas à abandonner sur le bord du chemin …) bref je m’égare de mon souhait initial… alors trêve de blablatises :
    Un grand merci et un grand grand bravo également !!
    Belle continuation et à bientôt entre tes lignes !

    17 juin 2018 at 23 h 26 min
    • Reply runamande

      mais tous vos messages me touchent tellement ! merci infiniment pour avoir pris le temps de m’écrire tout ça, ça m’encourage à continuer et à vous encourager à vous aimez plus ! La bienveillance, l’estime de soi sont des combats tellement important à mener au quotidien ! merci à toi encore une fois , à bientôt !

      17 juin 2018 at 23 h 28 min
  • Reply Amandine

    Tu es tellement inspirante, je suis très admirative! Tu es une belle personne, dans tous les senses du thermes! ❤️

    18 juin 2018 at 0 h 41 min
    • Reply runamande

      merci beaucoup ça me fait tellement plaisir de lire ça !

      18 juin 2018 at 11 h 39 min
  • Reply Katycha

    Margot, sache que tu n es pas la seule, mois aussi j ai voulu disparaitre aux yeux des autres parceque leurs regards sur moi me fesait soyffrir leurs paroles me dechirai les entrailles et leurs gestes leurs coups me donnait envie de mourrir. Aujourd hui a 35 ans j apprends enfin a accepter mon corps c est un combat sans fin mais chaque jours un peu plus parfois je recule car un regard un mot blessant et on glisse vers les vieux demons puis on reprends la marche. Tu es tres belle et dans la globalite le reste n a pas d importance. Le physique parfait n existe pas. merci pour ton article.

    18 juin 2018 at 6 h 28 min
    • Reply runamande

      merci pour ton commentaire <3

      18 juin 2018 at 11 h 39 min
  • Reply clairejup_

    Merci pour ce bel article Margot, je ne regrette pas de me l’avoir gardé pour ce matin, je démarre la journée sereinement, merci merci .. Belle journée à toi !

    18 juin 2018 at 6 h 57 min
    • Reply runamande

      merci à toi d’avoir pris le temps de le commenter et de l’avoir gardé pour ton petit dej !

      18 juin 2018 at 11 h 39 min
  • Reply Lucia

    Merci merci merci… C’est le seul mot qui m’est venu quand j’ai eu fini de lire et c’est bien vrai ! Je suis adolescente comme tu l’étais il y a quelques années et tu viens de réussir à mettre les mots sur ce que je vis parce que oui, je fais partie de celle qui font du sport depuis tout bébé et j’ai toujours eu les cuisses qui se touchent quand je cours (est ce que toi aussi ça te fais des irritations quand tu cours en short ? Petite question à part ). Bref je fais aussi un bonnet B et bien sûr j’ai pas les mêmes fesses aussi volumineuses que les filles les plus populaires mais elles le sont assez pour pouvoir me faire subir des critiques ! J’ai un grand front, du duvet sur la lèvre supérieure (que j’epile tout de même avec le plus grand soin), oui j’ai tous ces défauts mais je fais énormément de sport, je ne suis pas grosse (mais j’ai quand même l’impression que si car mes vergetures si précoces ne m’aident pas) et je fais attention à l’image que je dégage alors est ce que toutes ces petites choses leur donne un prétexte pour me critiquer? Désolé pour ce message si long mais je me reconnais tellement dans ce message si tu savais ! Juste pour finir : pourquoi ne regarde t’on pas les qualités en premier chez une personne par rapport aux défauts? Je te laisse avec cela et je te remercie encore une dernière fois, fais un câlin à Loxen de la part d’un petit husky blanc qui en a marre que sa maîtresse révise le bac et qui aimerai bien aller courir

    18 juin 2018 at 8 h 55 min
    • Reply runamande

      oui ça me fait des irritations, je mets de la crème anti frottements quand j’y pense ! merci pour ce commentaire, je te souhaite plein de courage et surtout d’apprendre à t’aimer ! DIs toi que si elle te critique c’est que justement elle t’envie pour tes qualités et qu’elles ont besoin de te rabaisser pour se sentir mieux, elles. Je pense que justement le plupart des gens cherchent les défauts chez les autres pour se sentir mieux en se disant « regarde elle, elle est comme ça » parce qu’ils ont tellement mal dans leur peau que c’est un moyen de se protéger. ça n’excuse pas du tout leur comportement mais je pense que c’est une explication qui peut t’aider à les affronter ! Bisous ma belle et courage pour le bac !

      18 juin 2018 at 11 h 38 min
  • Reply Ornella

    Je suis bien d’accord, les standards de beauté sont différents selon les gens.

    18 juin 2018 at 10 h 40 min
    • Reply runamande

      oui exactement !

      18 juin 2018 at 11 h 35 min
  • Reply Nutri'Fantaisie

    Merci beaucoup pour ce partage tellement intense en émotions. C’est une chouette victoire ♥

    18 juin 2018 at 13 h 16 min
    • Reply runamande

      merci beaucoup <3

      18 juin 2018 at 13 h 23 min
  • Reply Clairounette

    Merci ❤️
    Je suis de ses filles jalouser « parce que toi tu peux te permettre de manger ça ! » mais qui sont complexé sur une partie du corps, mes cuisses ou jambons comme je les appelle. Petit à petit j’apprend à aimer ce petit corps qui comme tu le dis m’emmène loin, nous en avons parcouru des kilomètres ensemble en vélo (surtout) puis en course à pieds. Lire un article comme me tien fait du bien, je me sens moins seule dans l’illégitimité en lisant les commentaires.

    18 juin 2018 at 14 h 07 min
    • Reply runamande

      Je suis tellement heureuse que cet article aide d’autres filles comme moi se sentir moins seule ! <3 merci de l'avoir lu et de m'avoir laissé un petit message <3

      18 juin 2018 at 14 h 36 min
  • Reply Amandinecourt

    Merci beaucoup pour ce post très touchant ..

    18 juin 2018 at 20 h 11 min
  • Reply Aline de Brooklyn

    Hello! Je comprends tout à fait tes anciens complexes… j’ai une scoliose et des tout petits seins
    Mais au final c’est plutôt joli tout ça ! Et en ce qui concerne tes cuisses, franchement, je les trouve très jolies ! Et joliment musclées ! Merci pour cet article ! Ah, et sinon, continue tes playback en story s’te plaît, j’adooooore

    18 juin 2018 at 22 h 00 min
    • Reply runamande

      haha pas de soucis je continuerais ! merci de me suivre et d’avoir pris le temps de commenter ici !

      18 juin 2018 at 23 h 23 min
  • Reply Azylis

    Sans être précisément dans la même situation que toi, je vois très bien ce que tu veux dire. J’avais d’ailleurs écrit un article sur ce rapport au corps qui peut être si compliqué.

    21 juin 2018 at 20 h 36 min
    • Reply runamande

      Merci beaucoup !

      1 juillet 2018 at 11 h 18 min
  • Reply Ferrand Caroline

    Tu es la
    Mieux placée pour parler de toi, de ce qui te touche. Merci pour cette article, il est très parlant et nous pouvons tous nous retrouver dans quelques choses. C’ets Beau car tu en parles avec positivité bien que l’on ressente encore ce petit pincement. Tu mène un beu combat, celui d’accepter qui tu es ! ❤️ Love

    22 juin 2018 at 7 h 39 min
    • Reply runamande

      merci ma belle, ton commentaire me fait plaisir , tu me manques !

      1 juillet 2018 at 11 h 18 min

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.