Follow:
All Posts By:

runamande

    HUMEURS

    N’essayons pas de rentrer dans une case !

    La société a la mauvaise habitude de vouloir mettre les gens dans des cases. De se limiter à cela et de ne pas ouvrir son esprit. Pourquoi vouloir appartenir à une case et se limiter à celle-ci ?

    La vie serait bien triste si on était qu’une simple case.

     

    Il faudrait tout réussir du premier coup, choisir des études et un avenir dès le lycée en priant très fort de ne pas s’être trompé. Personnellement j’ai eu la chance de choisir un travail qui me plait. Mais avec les réseaux sociaux je me rends bien compte qu’il y a plein d’autres choses qui m’attirent. J’aurais aussi été très heureuse dans le sport, j’aurais peut être apprécié de travailler dans d’autres domaines (digital, marketing, comm ?) que sais-je !

    Une personne qui redouble ou se trompe de voie n’est pas bien vue pendant ses études. Mais le jour où elle aura passé le difficile entretien d’embauche et qu’elle commencera son travail: personne n’ira lui demander en combien de temps elle a eu son diplôme et si c’était la première voie dans laquelle elle s’était lancée non ? Quand vous êtes pris en charge par un médecin vous ne lui demandez pas si c’était son premier choix d’être cardiologue ou s’il voulait pas être neuro-chirurgien à la base ? Et vous ne demanderez pas à l’infirmière à vos cotés si elle voulait vraiment exercer ce travail ou si elle a échoué dans ses études de médecine. Pourtant, peut être qu’ils ont été catégorisé de « personnes qui ont raté leurs études » lors des années supérieures.

    Je me rappelle quand j’étais au collège et au lycée, je voulais à tout prix ressembler aux filles populaires. Je voulais être aussi cool, aussi bien habillée, aussi drôle, avoir la même coupe de cheveux et le même maquillage. Je voulais rentrer dans cette case mais je n’ai jamais été aussi malheureuse qu’à cette époque là.

    La vie n’est pas toute noire ou toute blanche et nous non plus ! Nous sommes des nuances de gris.

    Je suis sportive certes. Je peux passer des heures sur mon vélo comme passer un après midi entier, sur mon canapé, devant une série Netflix. J’ai passé les deux dernières semaines plongées dans des bouquins dès que j’avais du temps de libre. Je suis bosseuse et je passe beaucoup d’heures au boulot mais ma vie ne se résume pas qu’à mon travail.

    On doit sans arrêt se justifier sur nos choix si ceux-ci ne rentrent pas dans la case à laquelle nous sommes censés appartenir.

     

    Pourtant qu’est ce que c’est fatiguant de vouloir appartenir à une de ces cases ! Parce que si on le fait c’est pour plaire aux autres. C’est pour être accepté dans la société.

    Je suis hypersensible et je pleure facilement. Cependant, je fais des efforts pour ne pas verser de larmes devant les autres car je ne veux pas être rangée dans la case des « fragiles qui pleurent ».

    J’aime la course à pied, j’aime travailler ma vitesse mais cela ne m’oblige pas à ne faire que des courses sur route. J’aime aussi faire des trails et courir lors d’un triathlon. Nous n’appartenons pas qu’à une seule discipline, nous avons le droit d’essayer d’autres choses aussi.

    On peut s’épanouir en pratiquant plusieurs activités, grâce à un peu de chacune d’elles. C’est votre corps, vous qui pratiquez du sport, votre plaisir dans celui-ci. Donc vous faites ce que vous voulez non ?

    photo prise lors de l’évènement « Run your world Stockholm »

    Je suis active sur les réseaux sociaux mais je ne suis pas qu’une fille toujours derrière son téléphone. Je suis blogueuse mais je suis pas un encart publicitaire. Je fais des triathlons mais je ne suis pas un mouton parce que c’est une discipline qui devient à la mode. Je suis gentille mais je sais aussi dire non et ne pas me faire marcher sur les pieds. Je suis hypersensible mais je ne suis pas fragile, ni en sucre: on peut me dire les choses, je le prendrais à coeur parfois, peut être que je verserai une larme mais si j’estime que cela est nécessaire je me remettrais en question. Je parle à mon téléphone en stories mais je ne suis pas toujours à l’aise en publique. Je suis dans la norme acceptée par la société pour mon poids mais je ne suis pas tous les jours bien dans mon corps (je déteste aussi les cabines d’essayage). Je pourrais donner plein d’exemple comme ceux-là.

    Longtemps j’ai voulu cacher des facettes de ma personnalité par peur du jugement. De devoir expliquer et justifier mes choix. Je voulais ressembler à une personne que je n’étais pas pour ne pas être embêtée. Je ne voulais pas me faire remarquer ou que l’on parle dans mon dos.

    Assumez-vous !

    Quand on comprend que l’on a pas besoin d’appartenir à une case pour être accepté tel que l’on est. Quand on comprend que l’on peut être qui on veut. Quand on comprend que l’on est composé d’une multitude de facettes qui font que l’on ne ressemble à personnes d’autres: on touche du doigt le début de l’acceptation de soi et qu’est ce que ça nous aide sur le chemin du bonheur !

    Voilà un article un peu brouillon mais qui me trottait dans la tête depuis ce matin !

    A très vite,

    Sportivement,

     

    Share:
    RUNNING, VOYAGE

    RUN YOUR WORLD STOCKHOLM

    Grâce à Saucony, j’ai pu passer deux jours dans la capitale de la Suède, je vous embarque avec moi !

     

    Pour vous raconter ces deux jours, j’ai réalisé une vidéo qui sera bien plus parlante que des mots ! J’en ai profité pour vous parler à coeur ouvert en début de vidéo.

    Simplement, merci à vous de me permettre de réaliser cette aventure en me suivant, en me lisant et en me visionnant.

    En cliquant sur ce lien vous retrouverez mon article sur mes 4 spots lyonnais préférés.

    BON VISIONNAGE ♥
    Clique ici pour t’abonner.

     

    ________________________

    ✾ VIDÉOS PRÉCÉDENTES ✾

    VLOG TATOUAGE !
    → https://www.youtube.com/watch?v=YD0twtDoli8

    VLOG CANICROSS !
    → https://www.youtube.com/watch?v=nwBhsiq-PFI

    ________________________

    ✾ SUIVEZ-MOI ! ✾

    ▸ INSTAGRAM ▸ http://instagram.com/margot_dvg

    ▸ TWITTER ▸ https://twitter.com/runamande

    ▸ FACEBOOK ▸ https://www.facebook.com/runamande

    ________________________

    ✾DANS CETTE VIDÉO ✾

    Saucony France: Projet Run Your World.

    ________________________

    J’espère que cette vidéo vous aura plu,

    Sportivement,

    Share:
    LIFESTYLE

    Tatouage lors de The Ink Factory à Lyon

    Hello !

    J’ai été invité pour me rendre à la convention de tatouage THE INK FACTORY organisée à Lyon le 13, 14 et 15 avril au sein de La Sucrière. J’en ai (évidemment) profité pour contacter (en amont) une artiste du nom de @elle_priselle (sur instagram) et ainsi me faire tatouer un projet que j’avais en tête depuis plusieurs mois !

    Merci à elle d’avoir fait des merveilles ! Découvrez son travail juste ici !

    Je vous mets deux petits liens:

    • le post instagram avec la signification de ce petit nouveau.

    Tellement heureuse il y a quelques semaines de recevoir un mail pour aller à @theinkfactorylyon et découvrir la convention quelques heures avant l’ouverture au public. J’en ai profité pour regarder les 140 tatoueurs présents ce jour là. Je tombe sur @elle_priselle et la contacte pour lui parler d’un projet que j’avais en tête depuis plusieurs mois. Je ne pensais pas trouver aussi vite une personne qui comprendrait exactement ce que j’attendais. Un réel coup de cœur pour cette tatoueuse originaire de suisse allemande. Trois heures sous ses aiguilles et je repars plus que ravie 🤗. Comme une fleur qui éclôt et s’épanouit, ce tatouage signe ce développement intérieur sur lequel je travaille depuis 7 années. 7 ans à Lyon, des amitiés irremplaçables rencontrées dans cette grande ville, la réussite d’un concours, puis d’un diplôme, puis mon premier travail et un engagement de 4 ans. La rencontre de la personne pour qui je n’ai aucun doute. Mes premiers appartements, mes premières grosses soirées, mon premier club d’athlétisme, mon premier 10KM et tellement d’autres belles aventures vécues dans ma ville de cœur. J’ai tellement grandi et changé ici. Ce fut un chapitre de ma vie très important dans la cité des Gones. Je ne suis pas encore partie mais avant la fin de l’année une nouvelle ville nous attends. Et j’ai hâte ❤️. Merci @lucile_rcx pour ta main et ton soutien ❣️🙌🏻- #theinkfactory #igerslyon #igrunneuses #blogolyon #onlylyon #makewavesmovemountains #inkgirl #tatouage

    A post shared by Margot & Loxen 🐶, Lyon 💐 (@margot_dvg) on

     

    • Le vlog que j’ai réalisé à l’occasion de cette super journée ! (Vous verrez son talent quand elle a dessiné à main levée le tatouage directement sur ma peau.)

     

    ✘ Merci à @lucile_rcx pour son aide précieuse. Elle m’a laissé lui broyer la main, m’a apporté à manger et à boire, m’a filmé et m’a raconté plein d’histoires pour que le temps passe plus vite ! ✘

     

    J’espère que cet article vous a plu et si vous voulez en apprendre plus à propos de mes autres tatouages je vous invite à lire cet article écrit il y a quelques semaines !

    A très vite,

    Sportivement,

    Share:
    CHIENS & CANICROSS

    WAMIZ RUN

    Hello ! Je suis super contente de vous retrouver dans ce nouvel article compte rendu de notre WAMIZ RUN avec Loxen 🙂.

    À cette occasion j’ai publié un vlog sur ma chaine Youtube qui retrace en vidéo notre week end canin et sportif, j’espère qu’il vous plaira !

    J’avais déjà entendu parler de cette course l’année dernière grâce à Instagram et c’est avec plaisir que, quand Wamiz m’a contacté et proposé de participer à cette course en m’offrant le dossard, j’ai accepté de prendre le départ du canicross de 6KM.

    Je ne peux pas commencer cet article sans vous dire à quel point je suis heureuse car nous avons terminé 1ère féminine sur 89 engagées 🏆 et 14e sur 160 au scratch. 🏃🏻‍♀️

    J’avais loué un airbnb proche du village de la course, j’en ai profité pour aller récupérer mon dossard la veille, avec ma copine @milie__xy , en partant faire une balade aux Bois de Vincennes.

    J’appris au moment de ce retrait que les départs se feraient par vague de 20 coureurs. En nous promenant dans les bois, j’ai deviné que le parcours serait roulant.

    Nous voilà le Jour J:

    Il y a une bonne organisation et une ambiance de feu au départ (donné par @antonylemoigne 🤙🏻 champion du monde de Canicross et @stevekondo_speaker au micro 🙌🏻).

    Je suis en bonne compagnie avant la course: @betedecourse (blogueuse) @runwithurdog (blogueuse), @mj_the_beagle (star d’instagram) @avecdiana (blogueuse), @lolaledoux_photographe (photographe animalier).  Après avoir bien papoté et fait un tour du village c’est déjà l’heure de s’échauffer ! Puis c’est le TOP départ pour notre vague (la 3ème).

    Loxen démarre comme une fusée 🚀 ! On court le 1er kilomètre en 3’24’’ et je calme le jeu car je n’en tiendrais pas 6 comme ça 😂. J’arrive ensuite à la suivre avec une allure qui me convient mieux. Lox décide rapidement de faire une 1ère pause en mode ravito flaque d’eau. Cela fait beaucoup rire les autres coureurs autour de nous « ça c’est bien un Beagle ! » (et je ne peux guère les contredire 😇). Ma petite sportive redémarre en trombe 🐶: « il ne faudrait quand même pas trop se faire doubler par les copains ! ». On accélère sur 300m. STOOOP 🐶 « en faite j’ai encore soif ! » . Donc nous nous arrêtons pour une 2de pause ravito et repartons pour un 2ème sprint. 🐶 «je t’ai prévenu que je ne voulais pas me faire doubler ? ».
    Tous ces changements d’allures m’offrent un point de côté et je lutte contre celui-ci tout en essayant de ne pas trop ralentir Loxen.

    Faire du canicross avec elle c’est comme du fartlek. J’essaye de faire passer ce fichu point de côté en utilisant les différentes techniques qui me viennent à l’esprit (« souffle à fond, inspire et relâche toi, pense à autre chose »). Finalement, il part et je ne me rappelle même plus comment !

    On court ainsi pendant 4KM et remontons plusieurs canicrosseurs 🏃🏻‍♀️ avec ma petite flèche motivée. 🐶: «sauf qu’il y a plus personne devant nous là et c’est pas rigolo donc on attend le copain derrière. ». Mme toujours fair-play pendant ses courses, attend le husky que nous venions de doubler et décide de finir la course en sa compagnie ✌🏻😁.

    Nous ne ferons pas vraiment de sprint final et Loxen n’est toujours pas très à l’aise quand on s’approche de l’arche d’arrivée mais rien à voir par rapport aux premières courses que nous avons faites. Elle ne s’arrête pas et continue d’avancer en trottinant.

    J’ai eu (à nouveau) le droit à une remarque à l’arrivée 🙄 «je suis vraiment étonné en voyant leur duo je pensais qu’il finirait dans les derniers. »
    C’est mon petit combat de prouver qu’un canicrosseur n’a pas besoin d’un gros chien pour se faire plaisir en courant ! J’avoue: je suis fière de montrer qu’avec un petit gabarit nous pouvons prendre du plaisir ET avoir un podium en bonus ! 😀.

     

    Nous avons ensuite fait une initiation à l’agility, testé un massage canin, profité des copains avant de repartir pour Lyon et surprise: j’ai pu rencontrer Squeezie (un youtubeur génial qui est  propriétaire de Natsu un Shiba trop mignon et super sociable !)

     

    crédit photo: Lola Ledoux

    J’ai quelques petits bémols à souligner pour proposer une amélioration aux prochaines éditions:

    -L’organisation n’a pas fait de remise de récompense des 3 1ères féminines 😞 , ils se sont excusés et cet oubli n’aura pas lieu l’année prochaine.

    -Peut être prévoir un espace plus grand comme de nombreux chiens sont présents et ne pas faire monter le stress de ceux-ci,

    -Un contrôle vétérinaire aléatoire, contrôle de carnet de santé du chien, interdiction de participer avec un autre matériel qu’un harnais de traction etc (et toutes les règles officielles en compétition),

    -Un peu plus d’agents de sécurité pour faire régner les règles de bases (de sécurité).

    avec le champion de la course: LUPO et sa maitresse BETEDECOURSE !

    Sinon j’ai trouvé que c’était un très bon évènement, j’ai passé une journée fantastique et je remercie encore une fois @wamiz pour tout ça ! Trop heureuse d’avoir rencontré plein de passionnés ! 👌🏻❤.

    L’organisation de cette course a permis à WAMIZ de récolter 4000euros au profit de l’association de l’Ecole des chiens guides de Paris !

    A très bientôt,

    Sportivement,

    Share:
    CHIENS & CANICROSS, LIFESTYLE, RUNNING, VOYAGE

    Run Your World, mon City Guide Lyonnais avec Saucony

     

    Je cours en basket Saucony depuis plusieurs années, j’en suis à ma huitième paire chez eux.

    Alors quand la marque m’a mis au défi de mettre en scène mes baskets, dans le cadre de leur campagne « Run Your World« , au sein de 4 adresses lyonnaises que j’adore: j’ai dis un grand OUI 😃.

    Bien sûr, il y a trois spots de course à pied et une adresse gourmande.

    Trève de bla-bla, c’est parti !

    Pour vous mettre dans l’ambiance, je vous glisse juste en dessous la vidéo Youtube que j’ai réalisé à l’aide de ma soeur et de mon amie Tsarevinka (merci mes camera-womens adorées ❤).

    Je suis tombée amoureuse de Lyon lorsque j’y ai emménagé pour mes études. J’ai appris à apprécier cette ville au travers de mes sorties running, gourmandes et longues sorties en vélo. J’aime le dynamisme qu’il y règne, la vieille ville, les nombreux parcs et les longs quais côté Saône ou Rhône.

    SPOTS RUNNING DANS LYON

    Le parc de la Feyssine:

    Comme vous le savez je fais du canicross et si vous aimez courir avec votre chien, le parc de la Feyssine est le lieu idéal pour vos entrainements en duo. Faire du canicross dans ce grand espace, le long du Rhone, est un régal. Il y a plusieurs sentiers et de magnifiques endroits où se reposer, au bord de l’eau, après votre entrainement. J’aime aller dans ce parc, que je trouve dépaysant, à proximité du stress de la grande ville.

     

    Il n’est pas conseillé d’aller courir là-bas le soir car il n’est pas du tout éclairé et mal fréquenté. Par contre, la journée vous y croiserez toujours du monde: stapsiens, personnes promenants leurs chiens et (en particulier le week-end) beaucoup de coureurs. Ce qui est très pratique: vous pouvez rejoindre le parc de la tête d’or quelques kilomètres plus loin ou partir en vélo jusqu’a Miribel depuis la Feyssine. Début février j’y ai même couru un cross organisé par le club d’athlétisme de Villeurbanne.

     

    Vous pouvez courir environ 5KM dans ce parc sans avoir l’impression de tourner en rond. Par contre, si vous voulez augmenter les kilomètres je vous conseille de rejoindre la tête d’or et d’y faire un tour. Vous arriverez alors facilement à faire un peu plus de 10KM. 🙂

    Il est situé entre le campus de la Doua et le Rhône. Le parc est accessible en Tram (le terminus du T1 station IUT Feyssine).

     

    Le parc de la Tête d’Or:

    Un incontournable lyonnais, c’est un immense parc situé en plein cœur de la ville. Son tour de 3,8 KM est connu de quasiment tous les runners de Lyon. Vous pouvez également faire un footing autour du Lac, passer dire bonjour aux animaux du parc, manger une barba papa, faire des exercices et vous étirez vers la grande serre ou sur un des nombreux bancs présents au sein de ces 117 hectares.

     

    Il y a aussi des escaliers où vous pouvez faire chauffer vos muscles fessiers. Ce parc dispose de plusieurs points d’eau et de WC. Il est impossible de s’y sentir seul, il y a toujours d’autres coureurs, il est pas trop mal éclairé en soirée et vous verrez qu’il y a un « sens » que prennent quasiment tous les runners sur le grand tour du parc.

     

    Sur Strava, il y a même un segment du Tour de Parc (3,8KM): vous pouvez vous amuser à le courir le plus vite possible et voir sur le classement général où vous êtes situé 😁.

    Il est vers lyon 6e et possède 7 entrées ! Le parc est accessible en métro A depuis l’arrêt «Masséna» et Métro B «Foch».

     

    Le parc de Parilly:

    Sa piste d’athlétisme de 400m est ouverte à tous. Il fait parti de mes spots lyonnais préférés. La piste est rénovée de cet été en plus ! Ce parc est immense, boisé, de nombreux sentiers y existent et vous pouvez aisément faire une sortie longue au cœur de ce poumon vert. Vous avez la possibilité de pratiquer votre séance de fractionnés sous toutes ses formes au sein de ce parc. Je l’adore. Il y a des petites côtes, des lignes droites, du revêtement béton, terre, pelouse, …

     

    Le grand avantage ici c’est cette piste d’athlétisme accessible à tous. Vous pourrez faire vos séances de fractionnés en toute tranquillité. Elle est rarement surchargée de monde et ouverte à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. En plus, vous pourrez facilement vous échauffer sur un petit parcours très sympathique aux alentours de la piste. Idem pour vos 10 à 15min de récupération !

    Enfin, vous n’aurez pas l’impression de courir en rond dans ce grand parc de 117 hectares. Il est prisé par beaucoup de sportifs grâce à ces terrains de foot, de basket, de handball, volley, rugby et il y a également une piste cyclable pour passer par Parilly lors de votre sortie en vélo de route 😃.

     

    Comme pour la Feyssine, je vous déconseille de vous y rendre seul quand il fait nuit. Il est vite mal fréquenté et tout le parc n’est pas bien éclairé.

    Il possède plusieurs points d’eau, des WC et le week-end il y a beaucoup de coureurs qui s’y rendent. Vous ne vous sentirez pas seul !

    Il est accessible avec le Métro ligne D station Parilly ou le Tram T2 arrêt Parilly-Université et le bus 39.

    SPOT GOURMAND LYONNAIS

    Le Sweet Spot:

    C’est mon amour de Brunch. Je suis une grande gourmande et j’aime en particulier le sucré, alors quand j’ai découvert que mon brunch Parisien adoré ouvrait son jumeau Lyonnais, j’ai foncé ! C’est un salon de thé dédié aux pâtes à tartiner  (où l’on peut même en acheter si on a eu un coup de coeur pour l’une d’elles). Elles sont souvent réduites à son représentant le plus célèbre mais il en existe beaucoup d’autres. Le Sweet Spot les met à l’honneur et c’est auprès de chocolatiers, pâtissiers, industriels et artisans, en France et à l’étranger qu’il se fournit.

    Les plats, les pâtisseries et les boissons sont fait maison. J’aime cet endroit cosy et je vous le recommande les yeux fermés !

    Le personnel est très accueillant et quelque chose de très important pour moi: ils sont dogfriendly ✌🏻🐶.

    Leur offre est à la fois sucrée et salée, vous pouvez choisir une formule Petit Dej, Lunch, Goûter ou Brunch.

    Je choisis toujours la formule Brunch (22 euros):

    -Boisson chaude à volonté,

    -Une boisson fraiche,

    -Un panier de tartines (avec trois pâtes à tartiner à tester, celles-ci changent toutes les semaines),

    -Un plat salé (plat du jour ou tartine du jour ou soupe ou 1/2 tartine/soupe)

    -Un dessert.

    Je ne sors jamais de Sweet Spot avec la sensation de faim. J’espère que cet endroit vous plaira autant qu’à moi ! 😃

    L’adresse: 31 Rue de la Charité, 69002 Lyon. Accessible en Tram T1 ou T2 arrêt Perrache ou en Métro A: Perrache ou Victor Hugo.

     

    Cet article est sponsorisé par Saucony, je porte les baskets de la gamme « Life on the Run« : la Triumph ISO 4 et la Ride 10. J’utilise la Triumph en particulier sur les séances dynamiques (fractionnés, course officielle) et mes Ride pour les footings et sortie longue.

    Ride 10

    Triumph Iso 4

    En ville, je suis amoureuse de mes Saucony Originals: le modèle est  DXN trainer Vintage Tan.

    J’espère que cet article vous a plu !

    A très vite,

    Sportivement,

    Share: