Follow:
Browsing Category:

RUNNING

    HUMEURS, RUNNING

    Se sentir plus belle grâce et pendant la course à pied ♡

    Je me promenais sur Facebook un soir, et je tombe sur le statut d’une fille qui avait mis un selfie avant d’aller courir (jusque là pas de problème), puis je vois qu’une fille commente en lui demandant si elle était partie faire du sport ou une sortie en boite de nuit (pas très gentil tout ça).
    Je me suis alors questionnée: pourquoi c’est si mal vue de se maquiller pour courir ? Pourquoi ce serait incompatible de se faire belle et prendre soin de soi avant de faire du sport ?

     

    Quand je chausse mes baskets c’est d’abord pour le plaisir de la course à pied, mais aussi pour prendre soin de moi: pour mon moral et pour mon corps.

     

    Faire du sport, m’entretenir et donc me muscler m’aide à me sentir mieux dans ma peau et à m’accepter.
    Quand je me lève: les cheveux en bataille, les yeux fatigués, la peau toute pleine de marques d’oreiller je ne me sens pas bien pour gambader de bon matin.
    J’aime me donner bonne mine !
    Pour cela j’utilise une crème de jour pour me protéger des UV, de la pollution et de la poussière (le vent est néfaste pour la peau, il faut donc bien la protèger).
    Du mascara Waterproof sur les cils pour ouvrir le regard et du baume à lèvre (teinté ou non) pour éviter les gerçures.
    Hop c’est parti !
    (Personnellement, j’évite le blush: j’en ai un qui se créée naturellement quand je cours et il est rouge tomate 😀 )
    C’est tout bête mais cette routine m’aide à me sentir moins fatiguée !
    Côté cheveux, je les attache de manière à être le moins gênée possible: je déteste avoir les cheveux devant les yeux pendant l’effort. Déjà, ça me déconcentre et ensuite ça m’énerve !
    L’hiver j’utilise un bandeau spécial sport, ainsi, j’ai les oreilles au chaud. Par temps de pluie plutôt que la capuche qui ne tient pas, je préfère une casquette ! Au moins les racines de mes cheveux sont moins mouillées et je peux (parfois) éviter le shampooing (j’essaye de garder mes shampooing espacés pour qu’ils graissent moins vites).
    L’autre produit magique qui m’évite de les laver à chaque sortie running est le shampooing sec !

     

    Courir permet de s’affiner et de renforcer certaines parties du corps. Et pour se sentir moins moche que dans un vieux jogging sans forme féminine il y a de jolis leggings, shorts, brassière et t shirt ! Ils existent pour toutes les morphologies et de toutes les couleurs :-D. On se sent plus belle dedans qu’avec un vieux t-shirt en coton difforme ! Les vêtements sont pensés par les marques pour que vous vous sentiez à l’aise avec quand vous bougez ;-).
    Choisissez bien vos brassières car c’est bien plus agréable de se sentir maintenu.
    De même pour les baskets, il est hyper important de choisir celles qui vous correspondent et de ne pas avoir peur d’investir. Vous éviterez bien des problèmes d’articulations et de dos en ayant des chaussures de qualités.
    En plus les modèles sont de plus en plus beaux !
    Mentalement, je me sent plus belle après avoir couru que lorsque j’ai mangé la moitié du pot de Nutella, un dimanche après midi de grand soleil, devant un film. (Même si j’adooooore faire ça de temps en temps !)
    Le fait d’avoir prit le temps de prendre soin de moi est déjà un pas de gagné pour m’accepter. Mon hygiène de vie a vraiment changé depuis que je cours régulièrement: je suis moins fatiguée, je me lève plus tôt, je monte plus facilement les escaliers. Bref, je me sens en forme !
    Et si se pomponner avant d’aller se défouler aident les femmes à affronter le regard des autres à la salle de sport ou dans la rue ? Si cela leur permet de ne pas se sentir ridicule quand elles ont l’impression de l’être ? En quoi cela serait mal ?
    Si cela vous aide à reprendre le sport, à le continuer et à affronter les miroir de la salle, alors je pense que c’est bien de vous faire belle avant d’y aller !

     

    Quand je cours je suis loin d’être rayonnante: rougeurs aux joues, grimace de la runneuse concentrée, sueurs, … Nous sommes toutes pareilles ! N’oubliez pas que vous n’êtes pas seules à « souffrir » en silence, regardez autour de vous et vous verrez que nous sommes dans le même bateau.

    L’important c’est de faire votre séance, sans vous prendre la tête avec la vitesse ou autres. Tout vos efforts payeront et c’est à ça qu’il faut vous raccrocher ! Ne vous prenez pas trop la tête avec comment font les autres, fixez vous sur votre progression, sur le bien être que ça vous apporte et le plaisir du sport.

    Essayez de ne jamais perdre ça de vue :-). 

    Pour finir, le sport vous fera sourire et vous rendra plus belle car il sécrète l' »hormone du bonheur » qu’est l’endorphine. Et puis, on se sent plus dynamique et pleine d’énergie !

    Souriez ! Vous êtes belles, vous prenez soin de vous je suis certaine que votre corps vous le rendra bien !

    J’espère que  l’article vous a plu, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

    PS: Il y a un nouveau concours sur ma page Facebook  « Runamande » pour gagner 5 abonnements d’un an au magazine Running Heroes qui sortira le 8 septembre prochain !

    Running Heroes c’est quoi ?

    • un magazine de 132 pages vendu à 9,90€,
    • un magazine bi-annuel (septembre et mars) correspondant aux 2 temps forts de la saison,
    • un magazine de temps long qui raconte le monde à travers la course à pied, et ses histoires plus grandes que la vie.
    A très vite !
    Sportivement,

     

    Share:
    RUNNING

    Courir, c’est bon pour le moral !

    Hello !
    Je vous écris cet article pour vous parler, d’un point de vue très subjectif et peut être que certains d’entre vous se reconnaitront dans ce que je vais écrire, du bonheur que m’apporte la course à pied.
    Photo de @mans_dvg
    Au début, le sport est souvent un fardeau: point de côté, essoufflement au bout de 15min, jambes lourdes, l’impression d’être une tortue au milieu des gazelles. Bref, c’est pas la joie !
    Mais une fois les difficultés dépassées, courir devient beaucoup moins difficile.
    Je ne dis pas que je n’ai plus mal ou que je n’ai jamais la flemme d’y aller, mais je suis bien mieux dans ma peau depuis que je me suis mise (sérieusement) à courir.
    Photo de @mans_dvg
    Voilà les 6 raisons qui font que le running me rend heureuse 🙂 :
    1. Courir m’a appris à me surpasser, à prendre confiance en moi et accomplir les objectifs que je m’étais fixer.  Voir de quoi je suis capable, la réussite de ces objectifs et progresser c’est que du positif dans ma vie 🙂 Forcément cela ressort sur mon moral !
    2. Courir m’aide à me détendre, à réduire/évacuer mon stress, à me défouler. Je suis plus calme, tranquille après le sport et donc de meilleure humeur. Cela m’aide aussi à prendre du recul sur les petites difficultés de la vie, en y réfléchissant la tête reposée.
    3. Courir c’est un moment que je prends pour moi, où je prends soin de mon corps, de mon esprit. Ce moment contribue à mon épanouissement. Donc à mon bonheur !
    Photo de @mans_dvg
    4. Prendre soin de mon corps avec le sport c’est mieux m’accepter. Il me le rend bien et je culpabilise moins quand je me fais plaisir avec des extras culinaires. 😉 Je me sens mieux avec lui parce que je le muscle, je me focalise moins sur mes défauts. Comme je suis bien dans ma peau, je suis bien dans ma tête !
    5. Courir m’a permis de faire plein de belles rencontres, se faire des amis ça rend heureux non ?
    6. Courir c’est aussi des moments partagés avec les gens que j’aime: mon homme, ma famille, mes amis, mes collègues, … On se crée des souvenirs et c’est beau !
    J’espère que cet article vous a plu et vous motivera !
    Et vous le sport vous rend heureux ?
    Au faite, si vous êtes intéressés, vous pouvez vous inscrire pour suivre les activités du blog par email ! Il suffit de vous inscrire via le « follow by email » sur la colonne de droite du blog. 🙂
    A bientôt,
    Share:
    RUNNING

    Mes 6 astuces de récupération sportive

    Bonjour tout le monde !
    J’ai envie de partager avec vous quelques astuces qui m’aident à récupérer après les courses officielles ou les lendemains de gros entrainements (type fractionnés).
    Pour écrire cet article j’ai demandé l’avis de ma soeur, étudiante Kiné, et de mon chéri, interne en médecine ; afin d’avoir des compléments d’informations (toujours intéressants quand on donne des conseils 🙂 ).
    J’espère que ce post vous servira et vous aidera à récupérer plus facilement après le sport.
    Je tiens à préciser que ce sont des astuces qui fonctionnent avec moi et que je vous parle de mon expérience ! 😉
    • Bien se réhydrater:

     

    Conseil très connu mais tellement vrai ! Bien boire après le sport aide à récupérer et à éliminer les toxines. Le mieux c’est la boisson isotonique car elle augmente le pourcentage d’eau absorbée.
    Un petit truc pour savoir si vous êtes bien réhydraté c’est quand vous avez les urines claires, si elles sont concentrées c’est qu’il y a encore des toxines dans votre organisme 😛 !
    •  Se masser (ou se faire masser 😉 )
    Quand on se masse après l’entrainement c’est pour drainer les toxines.
    Je vous propose donc quelques conseils pour bien vous masser:
    – Bien appuyer dans le sens des fibres musculaires  (elles sont dans le même sens que vos os) ;
    – Appuyer suffisamment fort (il faut sentir que l’on masse de façon non superficielle, c’est à dire un massage du muscle et non de la peau) ;
    – Toujours masser du bas vers le haut: cela permet de favoriser le retour veineux et donc de remonter le sang au niveau des reins où la plupart des toxines seront éliminées.
    Comme huiles de massage, j’utilise les produits Eona qui sont juste géniaux !
    Ils sont tous aux huiles essentielles BIO.
    Le gel cryo soulage les douleurs musculaires: il pénètre rapidement et ce qui est très agréable c’est qu’il ne refroidit pas les mains et n’est pas collant !
    L’huile de massage musculaire à l’arnica sent super bon et permet d’aider à la récupération sportive.
    Toute la gamme que j’ai utilisé est très efficace ! Les laboratoires EONA travaillent en collaboration avec l’INSEP, la FFA et d’autres fédérations sportives, j’ai eu la chance que l’on me demande de tester ces produits et ils m’ont conquis ! (Je connaissais surtout les produits Weleda, donc je n’ai pas beaucoup d’éléments à comparer mais ceux-ci sont vraiment efficaces 🙂
    • Les étirements:
    Tout le monde a plus ou moins sa théorie sur les étirements, pour moi celle qui me convient le mieux est de s’étirer à distance de la course (car il n’est pas conseillé d’étirer les muscles chauds).
    Je fais des étirements « courts », c’est à dire 30 secondes pour chaque muscle. Un bon étirement ne doit pas être trop douloureux, l’important c’est de sentir que le muscle tire (il faut éviter de donner des accoups).
    Faire une grosse séance d’étirements une fois par semaine permet de rendre les muscles plus souples. Un muscle souple est un muscle qui aura moins tendance à faire des tendinites ou à se déchirer.
    Bref, un muscle souple est un muscle sain.
    Comme type d’étirements je vous conseille la vidéo de Anne Dubndidu:
    • Le footing du lendemain:
    Avant de rentrer en club d’athlétisme, je ne me doutais pas à quel point le footing, ou « endurance fondamentale », le lendemain de la course ou du fractionnés était indispensable pour récupérer et progresser en course à pied.
    Je vous renvoie vers l’article  de RunningAddict qui explique très bien en quoi ce type de sortie est importante :-).
    • Manger:
    Encore un conseil qui parait banal mais pourtant si important: se nourrir après le sport !
    Quand on fait une séance de sport, on perd des protéines, du sucre, etc. Il faut donc manger afin de remplir les stocks dans notre organisme 🙂 Pour cela, il faut privilégier les sucres lents et les graisses simples et, bien sûr, l’eau.
    • Toujours positiver, être content de ce que l’on a fait !
    On bouge toujours plus que ceux qui restent chez eux dans leur canapé !
    Mais ne culpabilisez pas quand vous décidez de vous reposer un peu. Allez a votre rythme, écoutez votre corps, prenez soin de lui :-).
    Car prendre soin de notre corps nous aide à avoir une meilleure image de nous même.
    Merci @mans_dvg pour la photo !
    Voilà mes 6 astuces pour bien récupérer et qui fonctionnent chez moi !
     Quelles sont les vôtres ?
    J’espère que cet article vous a plu,
    A très vite !
    Share:
    LIFESTYLE, RUNNING

    Les Marathons exceptionnels

    GetYourGuide a publié, il y a peu de temps, le calendrier des 33 marathons incontournables de l’année.
    Je ne compte pas courir un marathon avant quelques années, mais j’adore entendre parler des courses les plus insolites dans le monde.

     

    © Facebook Antarctic Ice Marathon
    Alors déjà si j’étais riche, sponsorisée, championne du monde ou simplement capable de le faire j’aimerais trop courir l’ Antarctic Ice marathon. Entre les paysages exceptionnels, le froid, la difficulté, le prix ( 13 800 euros – tranquiiiille) et la possibilité de courir avec des Pingouins (j’ai le droit d’espérer non ?!) ce marathon est dingue !
    Voici une petite image des marathons les plus chers:
    GetYourGuide.fr

    _____
    www.caymanislandsmarathon.com
    Un autre marathon qui me fait de l’oeil c’est celui des Iles Caimans. Déjà, parce que j’ai pas beaucoup voyagé et moi aussi j’aimerais beaucoup le finir en sautant partout sur une plage de sable fin, une eau turquoise et en nageant avec des raies géantes. C’est également le 5ème marathon dans le monde à avoir le plus de participantes féminines ! (Who run the world ? Girls !)
    www.caymanislandsmarathon.com/things-to-do
    _____
     
     
    nature.org
    Vous voulez courir avec un bébé Rhinocéros ? Voici le Big Five Marathon et le Safaricom Marathon.  Deux courses avec des animaux partouuuut, c’est juste fou ! Bon, le Safaricom est quand même classé 5ème des marathons les plus extrêmes… Entre la chaleur, les léopards et les 42km, il y a de quoi trouver ce marathon difficile !
    Je vous laisse rêver avec la vidéo du Big Five Marathon de l’année dernière 🙂
    safaricom
    _____
     
     
    nrk.no
     
    Un marathon au soleil de Minuit ? C’est possible ! En juin, le soleil ne se couche pas en Norvège.
    Vous pouvez donc faire une course à la lumière du jour mais en pleine « soirée » ;-). Les paysages ont l’air sublime pour ne rien gâcher à ces 42km.
    msm.no
    _____
     
    www.aspttneathleraid.com

    Le seul marathon au monde qui commence dans un pays et finit dans un autre ?

    Avec comme vue les chutes du Niagara ?
    Certains disent que ces chutes seraient la 8ème merveilles du monde, alors conjugué cela avec un Marathon et vous obtenez une course qui à l’air géniale !
    www.stcatharinesstandard.ca
    ______
    J’espère que cette liste de Marathons insolites et exceptionnels vous aura plus !
    Merci à  GetYourGuide de m’avoir partagé leur calendrier des 33 marathons exceptionnels à absolument découvrir (je vous laisse cliquer sur le lien pour allez lire leur article et découvrir d’autres courses).
    Et vous quelle est la course que vous rêvez de faire ? Vous connaissiez celles-ci ?
    N’hésitez pas à me suivre sur ma page  Facebook,  Instagram et  Twitter.
    A très vite,
    Share: