Follow:
Browsing Tag:

rundisney

    LIFESTYLE, SPORTS

    RUNDISNEY

    L’année dernière, j’ai participé à l’inauguration du semi-marathon de Disneyland Paris. Cette année, à l’occasion des 50 ans de ma maman et parce que l’on avait adoré la première édition, ma famille et moi nous sommes inscrits sur les 5 et 10KM (première édition) de la RunDisneyland Paris.

    J’ai décidé de vous faire un compte rendu complet, comme en 2016, de ce 10KM et vous en dire un peu plus sur notre organisation, ce que j’ai apprécié et moins apprécié de cette course.

    crédit photo: @cams_dvg

    Vendredi 22 septembre 2017:

    Nous arrivons le vendredi car le 5KM est le vendredi soir à 20H. Nous avons déjà dû bien nous organiser en amont car ma plus petite soeur avait cours à la fac, mon autre soeur travaillait le vendredi matin et ma maman a dû poser un jour de congé pour participer à cette course.

    De mon coté j’étais encore en vacances, mon père s’était inscrit sur la course de 10 KM en ma compagnie, donc ce n’était pas très grave s’il arrivait plus tard dans la soirée puisqu’il ne courrait pas le soir même.

    Nous savions que nous devions dormir sur place, dans un premier temps, nous avions pensé à prendre un Air BNB mais des amis de mes parents nous ont gentiment proposé d’emprunter leur camping-car pour le week end.

    Mon grand père a conduit celui-ci jusqu’à Paris, accompagné de ma maman, tout en récupérant ma petite soeur à Dijon.

    Normalement je monte à Disneyland Paris en TGV, grâce à des réductions liées à mon travail, mais mon autre soeur ne les ayant pas, nous avons pris l’option, moins chère pour elle, de OUIGO.

    Nous arrivons donc à Disney Village vers 17H30.

    Nous devions récupérer les dossards à la runDisney Health & Wellness Expo. Pour cela il fallait être muni de papiers d’identité, d’une décharge et de la contre marque qu’ils nous avaient envoyé par email. En effet, comme beaucoup de courses à l’étranger, Disney ne demande pas de certificats médicaux pour nos deux courses mais nous devions signer une décharge comme quoi nous ne les attaquerions pas si nous avons un problème de santé sur la course.

    RacePack RunDisney

    Notre mission: récupérer Dossards, T-Shirt et faire le PhotoCall d’avant course.

    L’organisation est très bien faite pour se retrouver dans ce grand hall d’exposition, on peut remarquer que Disney à l’habitude de gérer du monde. Par contre, comme l’année précédente, ils ont encore mal geré le stock de T-Shirt. Je vois plusieurs personnes se disputer avec les Bénévoles car ils n’ont plus leurs tailles (ou pas de T-Shirt du tout).

    Plus tard, quand mon père viendra récupérer son pack de course vers 21H, il n’y aura plus sa taille comme l’année précédente, il recevra son T shirt à la maison au bout de quelques mois.

    Par contre, les T-shirts sont magnifiques. Nous n’avons pas d’autres cadeaux, il y a des épingles à nourrices dans le sac et des documents avec bons de réductions dans les magasins et restaurants Disney.

    Cette année, j’ai acheté un PhotoPass. L’année dernière, une amie m’en avait fait profiter et j’ai donc décidé de faire la même chose pour ma famille.

    En faite grâce à ce photopass, je peux faire inscrire deux autres personnes avec moi qui pourront récupérer les photos. Chaque cliché pris sur la course sera téléchargeable pour nous trois.

    Même si c’est un peu chère à l’achat, en vue du nombre de photos disponibles ensuite, c’est très vite rentabilisé quand on voit le prix d’une unique photo lors d’autres courses officielles (donc je vous conseille cet achat si vous voulez de belles photos souvenirs !).

    Nous sommes ensuite allés chercher des bracelets nous permettant d’aller voir l’arrivée de mes soeurs et ma maman.

    Elles devaient se présenter dans leur SAS de 1H à 30min avant le départ de la course. Comme l’année dernière, une centaine de personnes commencent à courir toutes les deux minutes. L’attente peut donc être longue pour les derniers.

    Je trouve cela à la fois très bien et à la fois pas top.

    Pourquoi c’est bien ? Car personnes ne se bousculent, vous courrez sans bouchon, sans ralentissement, vous pouvez profiter du parc, vous arrêtez faire des photos sans trop géner les personnes derrière vous.

    Pourquoi ce n’est pas bien ? Attendre 45 min à 1 heure de pouvoir commencer à courir.. je pense qu’ils devraient il y avoir des heures différentes de présentation dans les SAS. Les personnes attendraient toujours un peu mais ce serait quand même moins long pour eux.

    Nous nous dirigeons donc vers l’arrivée du 5KM qui se passe vers la tour de la terreur dans le Parc Studio.

    Mes soeurs et ma maman feront la course en une heure, après de nombreuses pauses photos, elles arriveront le sourire aux lèvres et très contentes de leur course. Elles sont justes un peu déçues car il n’y a pas beaucoup de personnages sur le 5K.

    Le parc est très beau la nuit mais elles trouvent cela dommage de ne pas être passé par Main Street (la rue principale en rentrant dans Disneyland pour aller au château).

    Leur médaille est magnifique, tout le monde à le sourire , l’ambiance est bien là.

    La course est très sécurisée, les seuls personnes qui peuvent s’installer le long du parcours se sont les cast member, nous avons seulement accès a la zone d’arrivée. Il y avait une animation sur le thème de lumière de La Belle et la Bête projetée sur la Tour de la Terreur et c’était vraiment joli.

    Nous allons nous coucher au camping-car: nous avons accès à des douches et des toilettes qui sont installés dans un grand bâtiment du parking.

    Samedi 23 septembre 2017:

    Le départ est à 7H, nous décidons d’y aller pour 6H30 (nous avions jusqu’à une demi heure avant pour nous présenter). J’enfile mon déguisement, mes oreilles de Porcinet et nous courrons jusqu’au contrôle des sacs pour nous échauffer.

    Dans le SAS de départ nous retrouvons (Giu, Eva et Stéphanie,) nous attendons ensemble le départ. Il y a environ 6000 coureurs prêts à partir (20 000 participants sur toutes les courses confondus ce week end la).

    Nous attendons une demi heure avant de prendre le départ à notre tour. L’ambiance est là , le temps passe plutôt vite et le feux d’artifices sur l’arche de départ sonne notre première foulée sur le parcours, c’est partiiii.

    Nous avons la chance de courir avec le levé du soleil, c’est magnifique. Comme le montre ma vidéo à la fin de cet article, le parcours est super, de nombreux personnages sont présents, nous passons dans les deux parcs, les cast members nous encouragent sans arrêt ! Nous décidons, avec mon papa, de faire la queue pour un seul personnage (à ce moment là il y avait peu de monde pour Woody). On essaye de se faire prendre en photo à chaque photopass;

    En ce qui concerne le rythme de la course, j’étais là pour passer un bon moment en famille, pour partager cette course avec lui, je ne voulais pas jouer une place. Je regrette même de ne pas avoir pris le temps de faire la queue pour une photo avec mes personnages préférés du film Là Haut.

    Nous avons eu deux ravitaillements liquides et un seul ravitaillement solide à l’arrivée. Nous faisons les photos avec Donald et Daisy juste avant la finish line. Je suis vraiment très contente du parcours et de l’ambiance de cette course. Je sais que je reviendrais l’année prochaine.

    Certes, le dossard est cher, il n’y a pas de réduction pour l’entrée parc (et encore moins l’entrée du parc offerte), mais ça fait deux fois que je ne regrette pas d’investir dans cette course.

    C’est vraiment LA course fun, magique et féérique. Mon père était à fond comme moi, tapant dans les mains des cast member, posant avec Woody, Donald et Daisy ..

    J’avais le sourire au lèvre du début a la fin du parcours et je n’ai pas vue les kilomètres défiler.

    J’insiste sur le fait que Disneyland Paris a vraiment l’habitude de gérer l’afflux de monde. Il y avait des cast member qui organisait les traversées de part et d’autres des barrières du parcours pour les encourageants ou les visiteurs.

    La différence avec le semi-marathon est que cette course est d’autant plus accessible. Le semi reste une course avec de long kilomètres hors du parc (même si le parcours est super et qu’il y a beaucoup de monde qui encouragent), le 10km est encore plus festif et il y a beaucoup de personnes qui parcourent les rues de Disneyland Paris en marchant et trottinant entre deux personnages.

    La médaille est magnifique, le t-shirt que nous avons eu en cadeau au retrait des dossards est super et (c’est un T shirt au textile) technique. Le ravito est très garni.

    Nous faisons notre dernière photo au photo Call et c’est la fin officielle de cette course.

    Il y a des réductions Hotel + Parcs + dossard+ pasta party la veille de la course etc. si vous payez d’un seul coup à l’achat du dossard, mais cela reste un gros investissement sur le moment, il faut donc penser à tout ça.

    Voilà, je ne regrette jamais d’investir pour tout ces souvenirs et ces bons moments que je passe dans ce parc.

    Je vous parle de MON expérience, MON ressenti et MON opinion sur Disney, vous avez tout à fait le droit de ne pas vouloir investir sur ce genre de course ou d’instants. Le prix des dossards est important donc il faut être sûr de ne pas regretter.

    Pour ma part, c’est toujours de grands moments d’émotions en famille ou avec mes ami(e)s. Ce week-end, pour l’anniversaire de ma maman, a comblé toute ma famille.

    Si je dois vous donner d’autres conseils: prenez-y vous à l’avance pour réserver votre logement et que si vous n’êtes pas parisien, il faut venir la veille récupérer votre dossard.

    Voilà j’espère que ce compte rendu vous a plu, j’ai essayé de répondre aux différentes questions que l’on m’avait posé par message.

    Je vous laisse avec le vlog de ce séjour, n’hésitez pas à vous abonner à mon compte Youtube et à mettre un petit pouce bleu si la vidéo vous a plu. Cela m’encourage à m’améliorer et continuer mes vidéos !

    Et vous, vous avez participé à la RunDisney ? Qu’en avez vous pensez ?

    A très vite,

    Sportivement,

     

    Share:
    SPORTS

    Semi Marathon de Disneyland Paris ♡

    Bonjouuuur !

    Le week end du 25 septembre j’ai eu la joie de participer au tout premier semi marathon de Disneyland Pariiiiis 😀
    Pour ceux qui me suivent sur Snapchat (pseudo: margotdvg), vous n’avez pas pu rater mes talentueux (ou pas) Playbacks sur les musiques de Disney. 😉
    Je suis une FAN de cette magie, de ce monde imaginaire qui a bercé mon enfance et qui continu à me rendre heureuse, à me mettre de bonne humeur ou à me faire pleurer.
    Donc quand on lie deux de mes passions pour en faire une course mémorable je suis obligée d’y participer !
    « Quand un coureur “prie sa bonne étoile”, c’est pour trouver le parcours idéal. » Voilà comment le parc présente cet événement inédit en France.
    La course traversait les deux (magiques) Parcs Disney. Il y avait des parcours pour les adultes et les enfants.
    La course pour enfants runDisney: un sprint de 100m, 200m ou 400m. Pour les plus grands une course Mickey de 1km et 2km était proposé.
    La course de 5K: pour les débutants ou les confirmés, tout les niveaux sont possibles ! Une course traversant les deux parcs, des personnages Disney tout le long du parcours et des divertissements 😀
    Le semi marathon dont je vais vous parler ensuite.
    Un semi marathon est une course de 21,1K soit la moitié d’un Marathon (cqfd :-P)
     
     

    Le périple de la vente de dossards:

    Lorsque j’ai entendu parler de RunDisney, je me suis précipitée pour m’inscrire à la newsletter et être certaine d’avoir un dossard.
    Je note la date de la prétendue vente mais, malheureusement, la première tournée d’achats se déroule plus tard que prévue et travaillant ce soir là, le temps que je me rende compte que la vente a  lieu, tout les dossards était vendus.
    HEUREUSEMENT instagram regorge de belles personnes et, le lendemain devant ma détresse, mon amie @giudutronc me prévient, en m’inondant de messages, qu’une deuxième vente surprise a lieu ! Ni une, ni deux j’achète mon dossard.
    J’en profite pour inviter mes parents à participer ainsi que mon chéri.
    Il y aura ensuite une troisième vente de dossards où une autre amie et collègue infirmière en profite pour s’offrir le sien.

    La réservation du week end à Disney:

    Disneyland Paris proposait des forfaits séjours pour le semi marathon incluant l’hébergement dans un des hôtels Disney, les accès aux parcs et un dossard pour l’une des courses.
    Nous n’avons pas choisis cette option là car elle n’entrait pas dans nos budgets.
    Mon père avait des offres dans les hôtels de la filière Campanile et nous bénéficions également de réductions avec le comité d’entreprise de ma mère pour les entrées aux parcs.
    De plus nous voulions profiter des parcs seulement le dimanche après midi, après la course ; pour ne pas trop fatiguer les gambettes la veille du semi.
    Mes parents étant venus en voiture, nous avions un moyen de locomotion de l’hôtel aux parcs. Enfin, avec l’achat des dossards nous avions la possibilité de payer le parking 10 euros pour tout le week end.
    Nous étions obligé d’arriver la veille car les dossards étaient récupérables à partir du jeudi jusqu’au samedi. N’habitant pas sur paris ou à proximité nous sommes donc arrivés sur place en TGV la veille de la course.

    Le runDisney Health & Fitness Expo:

    « Chaque coureur doit s’y rendre pour récupérer son dossard, son T-shirt et son gEAR bag. Durant l’Expo vous aurez accès à tous les nouveaux produits dérivés officiels du Week-end de course runDisney. Découvrez avant tout le monde les dernières innovations en ce qui concerne les vêtements de sport, chaussures, lunettes de soleil, appareils de haute technologie et produits nutritionnels. L’Expo accueillera également une série d’intervenants parmi lesquels des coureurs célèbres, mais aussi des séminaires sur l’entraînement, la course, la nutrition, avec le soutien des membres de commission de l’industrie de la course. »
    J’avoue qu’avec cette présentation Disney m’a vendu un peu trop de rêve et j’ai été déçue du peu de stand présent lors de cette exposition.
    Mais j’ai été contente de croiser Brooks avec qui Le Happy Running Crew était parti à Amsterdam  ! Quand il s’agit d’une course fun, la marque est toujours présente !
    MAIS j’ai quand même acheté une super casquette runDisney pour mes futures courses et entrainements ! Elle est trop belle, c’est une Disney et la matière est parfaite pour le sport.

    La couuuuurse, la course, la course !

    Le départ de la course était à 7h du matin.
    Je fais un métier où j’ai l’habitude de me lever très tôt, je n’ai donc pas été déboussolée de mettre le réveil à 4h45. Mais j’ai quand même trouvé la nuit trop courte :-P.
    Le réveil sonne. On se lève et petit déjeune comme on peut au saut du lit (mais j’ai toujours du mal à avoir de l’appétit le matin d’une course). J’enfile mon déguisement de princesse, ma soeur me fait deux jolies nattes et GO GO GO on part pour le parc.
    Nous devions être sur place à 6h et dans notre SAS 30min avant le départ de la course.
    Avec Yoann  nous avions donné RDV aux coureurs du Happy Running Crew  à 5h45 pour papoter et prendre des photos. Je les rejoins et c’est génial de se rencontrer, rigoler et décompresser ensemble avant le semi qui nous attend.
    7H. Le top départ est lancé, notre vague part seulement 40min plus tard. Certes l’attente était longue mais l’organisation était intelligente: toutes les 30 secondes environ une vague d’une centaine de coureurs commençaient leur course. Cette façon de faire nous a tous permis de faire les 5 premiers kilomètres qui traversaient les deux parcs sans bouchon, de profiter du paysage et des personnages présents sur le parcours.
    Nous passons par Main Street, le château de la Belle au Bois Dormant, le long du Space Mountain sous les encouragements des accompagnants mais aussi des employés de Disneyland.
    La magie est présente, l’ambiance est incroyable, je ne sens aucune compétition entre nous. Je suis loin d’être la seule déguisée et mon seul défi (donné par mon chéri) est de doubler toutes les Blanche Neige devant moi :-P.
    Il y a des stand photos pour poser avec des personnages de Là Haut, de Star Wars ou même Marie des Aristochats !
    Je cours mon portable à la main pour vous snapper tout ça, je suis émerveillée et heureuse d’être là. C’est mon premier semi, je ne regarde pas le chronomètre, je n’ai aucune pression et ce qui est génial c’est que le soleil est avec nous !
    Les 5 premiers Kilomètres terminés, nous quittons le parc afin de courir les 10 prochains dans les villes avoisinantes. Il y a toujours du monde pour nous encourager, des ravitaillements boissons sont prévus tout les 3km (environ), d’autres avec des barres de céréales et des sachets de pomme coupées en lamelle tout les 5km.
    Je suis un peu déçu du choix des organisateurs sur le ravitaillement: les barres de céréales ne sont pas du tout pratique à manger (en plus elles étaient en sachet donc il faut s’amuser à l’ouvrir en courant..) , idem pour les pommes je n’aurais jamais mangé tout le sachet de pomme: je suis obligée de le jeter et gaspiller 🙁
    Les kilomètres défilent, je me sens toujours aussi bien malgré les nombreux faux plats. L’ambiance est top, il y a même des pompom girls ! Je pense à toutes mes runs en groupe avec le Happy Running Crew  qui m’ont permis de faire de nombreuses sorties longues en endurance fondamentale, et aux séances de fractionnées avec mon club d’athlétisme qui me permettent d’avoir un bon cardio. C’est trop cool de courir sans se mettre la pression sur un chrono !
    Photo: Yoann Rochette Photographie
    Je profite, je peine un peu autour du 17ème kilomètres mais nous nous rapprochons à nouveau du parc et cela me remotive ! Nous passons dans Disney Village où plein de petites filles me crient « Allez Blanche Neeeeeige ! ». C’est simple: comment ne pas être reboostée ? Mon amoureux me pousse aussi en m’invitant à dépasser un garçon déguisé en Ariel 😛
    Enfin: l’arche d’arrivé pointe le bout de son nez ! On sprint, je finis la main dans la main avec mon homme et Mickey nous attend 😀
    C’est féérique, je suis fière de nous, heureuse d’avoir réussie à courir autant de kilomètres. Je regarde mon chrono: nous avons couru 21,8 kilomètres en 1h50. Plus que prévu car nous avons pas mal slalomé pour doubler 🙂
    On me tend la magnifique médaille de Finisher, je me fais prendre en photo et récupère mon sac de ravitaillement final. Il est plutôt copieux !

    Conclusion ?

    -Je ne suis pas du tout déçue de la course, ni de l’organisation ! Je trouve que Disneyland Paris a assuré pour une première édition :-D.
    -J’ai senti qu’ils avaient l’habitude de gérer le nombre impressionnant (12 000 environ) de coureurs au départ du semi marathon.
    -ll y avait des bénévoles présents sur le parcours pour nous faire passer à gauche ou à droite afin d’éviter de créer des bouchons.
    -Le parc était propre comme si la course n’avait pas eu lieu !
    -J’attendais peut être un goodies de plus et j’espérais un salon du fitness avec plus de stands.
    -La magie de Disney était présente du début à la fin du parcours.
    -Je n’ai jamais été aussi fière d’une médaille, je l’ai porté toute la journée et le lendemain au boulot !
    Je resigne l’année prochaine pour participer à la seconde édition ! Et vous ?
    Comme le dit runDisney: « Vous allez vivre un week-end inoubliable et vous forger des souvenirs qui vous accompagneront toute votre vie. »
     
     
    A très vite !
    Sportivement,
    Share: