Follow:
LIFESTYLE

Mes démarches pour mon installation en Infirmière Libérale Remplaçante

Vous me l’avez demandé à plusieurs reprises en message privé.

Comment tu as fait pour t’installer ?

Les démarches sont aussi longues et fastidieuses qu’on le raconte ?

Est ce que tu pourrais nous rédiger un article ?

En effet, les démarches ne sont pas faciles à mettre en place et comme, en tant qu’infirmiers, nous devons attendre un certain temps avant de nous installer, on oublie vite les quelques (rares) cours à l’école qui nous donnaient des explications.

Voici donc les différentes procédures:

  • Etre titulaire du Diplôme d’Etat infirmier
  • S’inscrire au tableau de l’Ordre Infirmier (pour enregistrer votre diplôme vous aurez besoin de votre numéro Ordinal)
  • Etre enregistré au répertoire ADELI (auprès de l’ARS) en faisant enregistrer votre Diplôme.
  • Si vous êtes salarié et que vous souhaitez cumuler (possible dans le privé): autorisation de l’employeur sinon vous risquez une sanction disciplinaire.
  • Détenir une autorisation de remplacement délivré par l’Ordre Infirmier. POUR CELA: il faut vous conventionner auprès de la CPAM: expérience suffisante de l’exercice infirmier (minimum 2400H ce qui équivaut à environ 18 mois de travail , durant les 6 dernières années. Heures validées si vous avez travaillé dans un établissement de soins, une structure de soins ou un groupement de coopération sanitaire). Quand vous avez le papier remplit par la CPAM pour valider cette expérience et qui vous conventionne, il faut l’envoyer à l’Ordre infirmier pour recevoir une autorisation de remplacement.
  • Avoir une Responsabilité Civile Professionnelle (RCP) pour l’exercice en libéral.
  • Signer un contrat de remplacement et le transmettre à l’ARS du lieu d’exercice de l’IDE remplacée (si celui-ci dure plus de 24H ou moins mais qu’il est répété). Il doit être transmis avec l’adresse du cabinet et votre numéro d’inscription à l’Ordre.
  • Faire une déclaration OBLIGATOIRE à l’URSSAF dans les 8 jours suivants le début de votre premier remplacement (pour les cotisations). C’est lors de mon passage à la CPAM qu’elle m’a fait remplir un document cerfa « déclaration de début d’Activité, personne physique, profession libérale et assimilée et artiste auteur ». Envoyé ensuite le jour de mon début d’activité. Attention à ne pas l’envoyer trop tôt car vous commencerez à payer des cotisations avant même d’avoir commencé à travailler.
  • S’affilier à la CARPIMKO (caisse de retraite). Normalement se fait automatiquement lors de votre déclaration mais vous assurez que cela soit bien fait car parfois.. il y a des loupés !
  • ATTENTION l’autorisation de remplacement n’est valable qu’un an et vous devez demander son renouvellement deux mois à l’avance.
  • On ne peut remplacer au maximum que deux infirmières en même temps le même jour.
  • Il est conseillé d’avoir deux comptes distincts. Un à usage professionnel et un qui est votre compte habituel. C’est mieux pour votre bilan comptable !
  • Il est conseillé de prendre une caisse de retraite complémentaire car celle versée par la CARPIMKO n’est pas suffisante.
  • Il est conseillé de prendre une mutuelle « Loi Madelin ». Cette loi permet aux travailleurs non salariés de déduire leurs cotisations santé de leur revenu imposable dans la limite d’un plafond fiscal.
  • Il est conseillé de prendre une Prévoyance (contrats et garanties qui couvrent les risques sociaux liés à la personne en cas d’arrêt de travail. Ce dernier peut être temporaire ou définitif notamment : accidents de la vie quotidienne ou maladies causant une incapacité de travail, une invalidité, voire un décès. Quel que soit l’événement, l’intérêt des contrats de prévoyance est d’assurer le maintien des revenus de la personne et de sa famille.). Car la CARPIMKO indemnise seulement au bout de 91jours.
  • Il est conseillé de prendre une assurance pour les accidents du travail ou les maladies professionnelles. J’ai pris celle de l’Assurance Maladie « Assurance Volontaire Individuelle, Accidents du travail et maladies professionnelles. »
  • Il faut s’affilier à une Association de Gestion Agréée c’est un organisme à but non lucratif agréé par l’Administration fiscale et à usage exclusif des membres des professions libérales. Y adhérer c’est éviter la majoration de 25 % applicable aux non-adhérents d’AGA. Les AGA proposent des accompagnements: formations, veille juridique et comptable, contrôle des comptes,…
  • Selon les cabinets où vous travaillerez, il peut vous être demandé votre Carte Professionnelle de Santé (CPS) pour la facturation des soins que vous avez réalisé. C’est une carte d’identité professionnelle électronique dédiée aux secteurs de la santé et du médico-social. Pour la recevoir , en tant que remplaçante, c’est le Conseil de l’Ordre des infirmiers qui délivre un formulaire que vous devez compléter et signer. Après signature et tampon du CO vous devez le transmettre à ASIP SANTE qui vous délivrera une Carte de remplaçante.
  • ATTENTION: il est important de mettre 50% de votre chiffre d’affaire de côté. Car au bout de deux ans d’exercice il y a un rattrapage de fait sur vos cotisations. Ne vous faites pas avoir en ne gardant pas d’argent pour le payer au moment venu !

Voila, j’espère que je vous ai aidé et que je n’ai rien oublié. Si c’est le cas ou si vous avez des conseils a donner, n’hésitez pas à le faire en commentaires.

A très vite,

runamande

Share:
Previous Post

You may also like

4 Comments

  • Reply Marie

    Cet article est super complet, et ça me fait penser qu’il faut que je souscrive à toutes ces mutuelles et complémentaires… Car si je tombe malade demain, je toucherai rien du tout 🙁
    Des bisous !

    30 janvier 2020 at 15 h 26 min
    • Reply runamande

      merci ! Oui faut que tu penses à ça pour te sentir plus en sécurité ma belle

      30 janvier 2020 at 21 h 44 min
  • Reply Laurine Sarnette

    Et en cas de bébé en route comment ça se passe ? As tu droit à un congé maternité grâce aux prévoyances ?
    Je suis une jeune infirmière et un peu peur d’aller dans le libéral avant d’avoir fait mes enfants lol
    Merci pour ton article super complet!

    30 janvier 2020 at 21 h 00 min
    • Reply runamande

      hello ! c’est pris en compte dans ta prévoyance pour la grossesse et aussi sur carpimko des que ca dépasse 91jours

      30 janvier 2020 at 21 h 44 min

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.