Follow:
All Posts By:

runamande

    CHIENS & CANICROSS, LIFESTYLE

    Entre chien et chat

    Aujourd’hui, je vous retrouve avec un article traitant de notre expérience de cohabitation entre Loxen et Ginny.

    Loxen, c’est notre Beagle de 4 ans. Elle vit avec nous depuis ses 8 mois (vous pouvez retrouver son histoire dans mes articles précédents). Elle est de caractère craintif et n’avait jamais vécu avec un chat auparavant.

    beagle

    Ginny, c’est notre petite chatoune réunionaise. On ne sait pas exactement son âge mais elle avait environ un an quand elle est arrivée chez nous en mars 2019. Elle est de nature très peureuse et n’avait jamais vécu avec un chien auparavant.

    chat

    J’ai entendu tellement de choses sur la cohabitation entre chien et chat que, je dois l’avouer, j’avais un peu peur de ce que cela pouvait donner.

    L’avantage c’est que Loxen était là avant Ginny. L’inconvénient c’est que Ginny n’était déjà plus un chaton.

    La mauvaise entente qui s’instaure (surtout au début) vient du concept de territoire entre nos deux animaux adorés. Très souvent, le félin est le plus difficile à vivre et à détendre. C’est d’autant plus saisissant quand celui-ci est arrivé en premier. Mais le plus important est de prendre en compte le caractère de chaque boule de poils.

    Le mieux aurait été que l’un et l’autre soit en contact avec chien/chat dès leur plus jeune âge, mais la réalité du terrain n’est pas toujours aussi simple.

    chien et chat

    Un chat vit autour de son territoire. C’est pourquoi, il est souvent plus difficile pour lui de se sentir en sécurité s’il n’a pas un espace, rien qu’à lui, dans la maison. (Pour cela, nous lui avons construit un immense arbre à chat en carton).

    Souvent, on dit que le chien est plus calme et plus à même de laisser une place au chat: cela se confirme chez nous. Loxen avait même plutôt peur de Ginny au début et se couchait devant elle. Elle essayait aussi de ne pas croiser son regard, prenait beaucoup de distance ! Mais elle est aussi très jalouse, si notre attention est portée un peu trop longtemps (à son gout) sur notre boule de poils rousse: elle vient vers nous pour réclamer des caresses. Et comme elle arrive un peu brusquement, ça ne plait pas au chat qui feule et se sauve loin de nous !

    entre chien et chat

    La deuxième difficulté, pour ces deux espèces bien différentes, c’est leurs codes de communication. Bien entendu, il est complètement différent d’une race à l’autre. Donc Loxen ne comprend pas toujours quand Ginny lui fait part de son agacement. Elle continue de se rapprocher jusqu’à ce que notre rousse s’énerve.

    La rencontre

    La première fois que Ginny et Loxen se sont rencontrées, cela s’est déroulé chez mes parents. Ginny N’A PAS DU TOUT APPRÉCIÉ Loxen et est partie se mettre en sécurité sur un rebord en hauteur. Notre poilue aux longues oreilles était, elle , très curieuse de dire bonjour à Ginny et remuait la queue en la regardant de loin. Nous avons ensuite mis Lox dans une autre pièce et nous nous sommes approchés de notre féline rousse afin qu’elle nous sente.

    Nous avons par la suite ramené Ginny à la maison, notre salon est très grand avec plusieurs endroits très en hauteur afin que le chat puisse nous observer de son perchoir. C’est ce qu’elle a fait, elle ne supportait pas que Loxen soit dans la même pièce qu’elle. Elle crachait beaucoup mais était aussi très curieuse et ne restait jamais très loin de nous.

    Nous avons fait exprès de garder la serviette qui la suivait partout (avec son odeur) depuis la Réunion. Nous l’avons laissé dans la cage de transport ouverte à sa disposition sur une table dans le salon. Ainsi Ginny pouvait trouver un endroit familier pour se rassurer.

    chien chat canapé

    Comme je vous l’expliquais plus haut dans l’article : nous avons construit un arbre à chat pour que Gin ait un endroit à elle et afin que sa nourriture soit en hauteur. Loxen ne peut donc pas la voler. Nous avons mis la litière dans nos toilettes avec une trappe et une protection pour que notre beaglou ne vienne pas manger les crottes (OUI elle en raffole !).

    Nous avons essayé d’apporter la même attention au deux dans le but d’éviter les jalousies (c’est quand même plus pratique à 4 mains pour les caresser en même temps !). J’ai appâté Ginny avec des friandises afin de la féliciter quand elle se rapprochait de Lox et inversement (bon je devais aussi gérer ce ventre à 4 pattes qui auraient bien piqué quelques friandises supplémentaires au chat).

    C’est ainsi que rapidement je n’ai plus eu peur de les laisser seule sans que l’une ou l’autre soit blessée.

    chien chat carton

    J’ai d’ailleurs essayé de ne pas être trop angoissée quand Loxen s’approchait de Ginny pour qu’elles ne sentent pas mon appréhension et que cela est une interférence dans leurs interactions. C’est ainsi que Ginny à commencer à venir sentir Lox de temps en temps, à se rapprocher, à toucher son oreille avec sa patte etc. Je surveillais toujours au cas où mais il n’y a eu aucun incident. Heureusement, Loxen se laisse faire, tout en la surveillant du coin de l’oeil, mais sans broncher aux approches du chat.

    Bien sûr, de temps en temps Ginny essaye de jouer à sa manière mais notre beagle ne comprend pas toujours ce qu’elle veut faire. Elle se met aussi parfois à feuler pour la forme ! Ou alors, elle prend des coups de speed et va se mettre en sécurité, quand Lox commence à jouer dans la maison, un peu trop brusquement pour elle. Nous jouons aussi beaucoup avec Ginny. Elle adore les espèces de canne à pêche avec des plumes qui pendouillent au bout.

    Aujourd’hui, cela fait 6 mois que nous avons les deux boules de poils en cohabitation et Gin commence à dormir au côté de Loxen sur le canapé (mais pas blottie contre elle , faut pas déconner 🤪).

    beagle fauteuil

    Bref, on est super content !

    Cet article est écrit en collaboration sponsorisée avec AGRIA , un des leaders mondiaux de l’assurance animale. C’est une assurance qui a été créée en Suède et qui a débarqué en France il y a peu de temps ! Cela fait 130 ans qu’ils assurent des chiens et des chats. Depuis quelques temps maintenant, je recherchais une assurance pour Lox et Ginny. Car entre les accidents, les problèmes de santé qui peuvent arriver à tout moment.. on serait bien content d’en avoir une. Il y a deux ans, on s’est retrouvé avec une note vétérinaire très salée pour Loxen et nous nous sommes dits qu’il fallait absolument qu’on choisisse une assurance. Mais le temps a passé et nous n’arrivions toujours pas à nous décider. Laquelle choisir ? Même en se disant qu’on mettrait de l’argent de côté pour ça, les frais peuvent TRÈS VITE monter, la cagnotte s’épuise et en plus des inquiétudes sur la santé de notre animal, on espère pouvoir avoir les moyens de le soigner.

    ginny chat roux

    Une assurance pour animaux c’est comme une mutuelle pour les humains. Et comme une mutuelle, si on n’a pas de problèmes de santé, on a l’impression de payer dans le vide. Par contre, le jour où on en a besoin: on est bien content d’être remboursé, soit totalement, soit d’une partie des frais de soins.

    Par contre, si vous décidez de prendre une assurance, n’attendez pas trop longtemps car si votre animal tombe malade ou a un accident: il peut y avoir une période de carence quand vous souscrivez à votre assurance. Vous pourriez alors vous mordre les doigts d’avoir trop attendu.

    Par exemple chez Agria, la carence est de 20jours pour les maladies et de 24H pour les accidents. Mais je vous laisse allez voir, vous pouvez faire un devis rapidement sur leur site !

    J’espère que cet article vous a plu,

    A très vite,

    runamande
    Share:
    CHIENS & CANICROSS, LIFESTYLE, SPORTS, VOYAGE

    Un séjour inoubliable grâce à SPORTIHOME

    Je suis une grande utilisatrice, depuis quelques années maintenant, des plateformes de location d’appartements pour les vacances. Alors quand j’ai appris, grâce à ma copine @isabelle.fabre , qu’il en existait une de création française ET pensée pour les sportifs: j’ai sauté au plafond de joie !

    SPORTIHOME, qu’est ce que c’est ?

    Le principe ? Votre hôte est un passionné de sport. Lorsque vous réservez: vous serez logé, certes, mais vous aurez aussi la possibilité de recevoir tous ses bons conseils d’activités autour de chez lui ! Qui ne s’est jamais retrouvé en vacances en se demandant: quels étaient les meilleurs sentiers pour courir, les meilleures routes pour aller rouler ? Quels sont les lacs accessibles pour nager en eau libre ? Votre hôte pourra répondre à toutes les questions liées au(x) sport(s) qu’il pratique, les possibilités d’activités dans sa ville etc.

    Lorsque vous êtes sur sportihome.com , il y a un système de recherche par sport, par ville et d’autres filtres pratiques pour trouver le logement qui vous convient le mieux !

    parapente dog

    Il y a également une carte, sur le site, sur laquelle on peut visualiser les différents spots et sports pratiqués par les hôtes dans les différentes régions où des logements sont accessibles.

    Les différentes catégories d’hôtes et de logements

    Sportihome propose 3 catégories d’ hôte:

    STAY: hébergement chez un hôte pratiquant le sport qui vous intéresse

    SHARE: comme son nom l’indique, l’hôte vous PARTAGE ses conseils et bons plans pour pratiquer le sport en question dans les meilleures conditions autour du lieu de votre location

    PLAY: là c’est la total: vous pourrez partager une ou des sorties sportives en compagnie de votre hôte !

    dog annecy sportihome

    MON EXPERIENCE:

    Il y a presque un an j’ai offert à Jérémy son baptême de parapente. J’ai choisi la ville d’Annecy pour cela car c’est une ville magnifique et je me suis dis que le paysage vu d’en haut devait être à couper le souffle !

    Lorsqu’Isabelle m’a parlé de Sportihome et que Sylvain (un des créateurs de la plateforme) m’a contacté je lui ai tout de suite parlé de ce projet de séjour et que j’étais justement en train de chercher un logement: une de mes problématiques était la présence de Loxen. 

    Il m’a demandé si la formule «  STAY / SHARE / PLAY » m’interessait afin que je puisse moi aussi faire du parapente avec mon hôte, j’ai tout de suite confirmé que ce type d’expérience me plairait également !

    C’est ainsi que nous avons trouvé le logement parfait: au pied du lieu de décollage de parapente ! La résidence de notre hôte accepte les chiens et celui-ci est également moniteur de parapente chez « les passagers du vent » !

    parapente sportihome

    Nous logeons dans un petit appartement très agréable au sein de la résidence. Il y a une petite cuisine, une salle de bain, des toilettes et deux chambres.

    Nous prenions le petit déjeuner dans la partie salle à manger de la résidence, celui-ci était délicieux et concocté par nos hôtes, Loxen venait avec nous et restait sage à nos cotéss (tout en espérant avoir un morceau de notre festin !). Bref, parfait.

    Nous avions vu pour réserver un vol, pour moi, avec Antoine: aux mêmes horaires que le vol de Jérémy ! Et surtout, on a organisé ce parapente avec Loxen !

    En effet une des parapentistes des passagers du vent vole très très régulièrement avec son chien ! Celui-ci pleure et réclame les quelques fois où elle ne le prend pas avec elle. En faite, lorsque le chien participe au vol: il est tenu par un harnais spécial et est assis sur les genoux de son propriétaire. Comme il n’y a pas de sensations de chute libre en parapente, le chien n’est pas secoué et profite du paysage posé et maintenu par le harnais 🙂.

    Bref, Loxen a été très calme et observatrice . J’ai fais une petite vidéo souvenir de ce moment ! Cette aventure a duré une 15aine de minutes, court afin que le vol ne dure pas trop longtemps pour Lox et c’était très bien comme ça !

    Ce vol restera gravé, Loxen a été très observatrice. Je pense que si vous avez la possibilité de le faire à votre tour: n’hésitez pas à couvrir votre chien, il peut faire vite froid dans les airs.

    Enfin, Antoine et sa femme nous ont conseillé des restaurants à côté de chez eux, des sentiers de balade avec Loxen ou si jamais nous voulions courir.

    parapente beagle

    Le séjour est passé très vite, c’était très ressourçant et agréable. Que ce soit les moments partagés, les discussions, l’aventure ou le cadre qui nous entourait !

    Merci SPORTIHOME, n’hésitez pas à passer par la plateforme et à me partager votre expérience !

    A très vite,

    Sportivement,

    runamande
    Share:
    CHIENS & CANICROSS

    LOXEN A TESTÉ AVEC MOI LA MARQUE IDOG

    iode concept beagle

    Je reviens vers vous au sujet du matériel de Loxen pour les balades et le canicross. Cela fait quelques semaines que je teste la gamme @idog_concept avec Loxen 🐶 grâce à Tom and Co . Elle a été élaborée en collaboration avec le double champion du monde de canicross : @antonylemoigne 🏆 (et ancien triathlete s’il vous plaît !).

    J’étais très contente de pouvoir accepter cette collaboration car je sais à quel point cela peut être difficile de trouver du matériel de qualité et adapté à nos chiens. Je me rappelle m’être réfugiée dans un groupe Facebook à l’époque (pour demander de l’aide) et avoir croisé les doigts pour que le matériel commandé soit à sa taille. Je me suis d’ailleurs trompée et j’avais du renvoyer et recevoir un nouvel harnais. Le premier baudrier que j’avais acheté ne me convenait pas du tout et je n’étais pas certaine que la force de la ligne de trait soit bien pour Lox.

    Bref, lorsque je me suis renseignée pour le canicross, je suis tombée sur des vidéos d’Antony Le Moigne. J’étais en admiration devant sa complicité avec ses chiens en course.
    Alors quel fierté d’échanger avec lui pour le choix du matériel de Loxen, c’était super intéressant et j’étais trop contente de pouvoir discuter avec une des personnes qui m’inspire en canicross 🙌🏻.
    D’ailleurs, le matériel est disponible dans les magasins @tomandcofrance et tous les conseillers sont formés par Antony afin que vous receviez les meilleurs informations possible.
    J’ai donc reçu:

    • un baudrier « Canyon« : Je préfère courir en baudrier car cela est mieux pour mes lombaires. La première fois, il faut prendre le temps de bien le régler et ensuite le tour est joué, vous n’avez plus qu’à courir ! Il est super confortable.
    baudrier canyon idog
    • une ligne de trait « Opale« : il y a plusieurs force pour les lignes de traits en fonction de la taille de votre chien. J’ai pris la « small dog » . J’aime beaucoup l’attache avec un mousqueton qui se visse car cela permet d’être certain que pendant la course la ligne ne se défasse pas du baudrier !
    ligne de trait opale idog
    • une longe « Confort » de 10m: c’est ma nouvelle chouchou ! 🤩 elle est parfaite pour Loxen qu’on lâche rarement à cause de son instinct de chasse. La longe a une attache sécurisée ET un amorti élastique en bout de laisse. QUEL BONHEUR pour nos mains ! Nous n’avons plus à utiliser la longe « fait maison » avec une drisse de bateau et un mousqueton d’escalade (trop lourd, qui faisait dévier avec son poids le harnais de Loxen). On ne se brule plus les mains ou les jambes avec le frottement de la corde contre la peau. 🤪 En plus elle est réfléchissante et prends beaucoup moins l’eau que la drisse.
    longe confort idog
    • un harnais « Style »: pour la balade/randonnée en campagne. C’est celui que Loxen porte sur les photo. Ce harnais a deux attaches pour la laisse (à l’avant et à l’arrière) et une poignée pour tenir Loxen en cas de besoin. Il est ajustable selon le gabarit du chien (il existe quand même plusieurs tailles de base). Il est meltonné , a de large ouverture pour les épaules, le design est vraiment sympa et il a aussi des bandes réfléchissantes.
    • une petite laisse « confort pro »: Le gros +: elle a une sécuritée pour la voiture 👌🏻🚘 et un amorti élastique en bout de laisse. Agréable quand on la promène. Avec Loxen qui tire beaucoup, c’est vraiment pas mal !
    laisse confort pro idog

    Malheureusement, il n’y a pas encore de taille de harnais de canicross pour Loxen. J’espère bientôt car leur harnais x-back One me fait de l’œil ! Loxen a une taille atypique de beagle et c’est très difficile de trouver sa taille pour le canicross.

    En bref, on a adopté tout ce qu’on a reçu ! Le matériel est de qualité, . Et le harnais de balade est bien mieux que le précédent que nous avions acheté parce que beaucoup de chiens l’avait. Il était beaucoup moins confortable pour Loxen !

    Merci encore Tom and Co , @idog_concept et @antonylemoigne pour cette belle opportunité ! 🙌🏻

    Vous pouvez retrouver tout le matériel dans les magasins spécialisés Tom and Co !

    J’espère que cet article vous a plu,

    A très vite,

    Sportivement,

    runamande

    Article sponsorisé par Tom and CO.

    Share:
    SPORTS

    Mon avis, celui d’un kiné et d’un médecin sur la pressothérapie

    J’ai été contacté pour proposer un article, comme celui que j’avais réalisé pour COMPEX, sur LA PRESSOTHÉRAPIE. J’ai donc testé l’appareil de la marque Healing Friends. Je tiens à préciser que je ne suis pas sponsorisée pour parler de ce produit. J’ai accepté car je trouve cela intéressant de vous partager mon expérience ainsi que des avis de professionnels de santé.

    C’est une pressothérapie à 5 cellules. J’ai testé les bottes et le tapis pour le dos. « La pressothérapie intelligente avec massage et étirement du dos. Un concept innovant et très confortable pour le dos avec massage et étirement complet du dos, du bassin aux épaules. »

    Sur la fiche technique ils définissent la pressothérapie ainsi: « Système à 5 chambres de compression séquentielles:

    . Les bottes (ou manchons ou ceinture ou tapis) sont reliées par des tuyaux à l’appareil, qui gère le gonflage et le dégonflage. Les pressions et dépressions successives massent les jambes, les bras ou le dos, améliorant ainsi la circulation sanguine et lymphatique.

    . L’adaptation précise des différents manchons à la morphologie du membre traité procure un massage efficace, comparable à l’action des mains d’un professionnel.

    Applications: . Jambes lourdes. Jambes gonflées. Jambes douloureuses. Mal de dos. Relaxation. Récupération après l’effort. »

    L’utilisation de ce produit a donc eu lieu sur la fin de ma préparation pour l’Ironman de Nice. Même si je l’ai aussi utilisé pour le dos (et ça fait vraiment du bien), j’ai principalement utilisé les bottes car sportivement c’est ce qui m’intéressait le plus. C’est parti !

    Tout d’abord, j’ai utilisé les bottes de préssothérapie pour récupérer suite à des séances d’entrainements importantes. Le massage procuré par les bottes est vraiment agréable, l’appareil est facile à comprendre et à mettre en marche. Je sentais mes jambes moins lourdes après la séance qui pouvaient durer 15min ou 30min selon mon choix.

    J’ai eu la sensation de mieux récupérer et c’est agréable de se sentir bien pour enchainer les entrainements.

    J’ai également utiliser les bottes la veille de mon Ironman sur conseil de ma soeur kinésithérapeute.

    Malheureusement, suite à ma chute sur l’Ironman qui m’a causé des brulures, je n’ai pas pu utiliser les bottes après ma course. Cela était trop douloureux puisque la pression appuyait sur ma peau à vif.

    J’ai donc réutilisé les bottes une fois ma jambe cicatrisée. Je les ai utilisé par exemple en récupération d’un triathlon S et c’est un plaisir d’avoir un massage après compétition !

    Mon expérience est donc totalement positive avec ce produit. Je laisse place maintenant à des avis de professionnels sur le sujet. Le tapis pour le dos est vraiment génial aussi.

    L’AVIS D’UN KINÉSITHÉRAPEUTHE

    La pressothérapie. Aka, l’art de la transformation en Bonhomme Michelin tout potelé une fois que les précieuses bottes sont gonflées.

    Mais qu’est ce que c’est, et à quoi ça sert surtout ?

    C’est une technique non manuelle de soin, qu’on pourrait placer plus ou moins à mi-chemin entre le massage à visée circulatoire et le drainage lymphatique manuel que les kinésithérapeutes pourraient vous prodiguer. L’intérêt, c’est que vous n’avez pas besoin d’un kiné sous la main pour vous soulager. 

    Il faut déjà que vous je vous explique la différence entre un massage et le drainage lymphatique : le massage, plutôt profond (entendez par là « appuyé », il ne s’agit pas d’effleurer la peau) vient agir sur les tissus situés en dessous de la peau, tels que les muscles et les fascias, à visée de détente. On masse généralement des extrémités en remontant jusqu’au buste, car c’est ainsi qu’on facilite le retour veineux – et donc une meilleure élimination des déchets/toxines produits par l’exercice/la pathologie – et donc au final une meilleure récupération.

    Mais le corps, sachez-le, est composé en grande majorité de liquides : les principaux en sont l’eau, le sang et la lymphe. Le système sanguin est composé des systèmes artériels et veineux, qui s’occupent de ramener le sang au cœur. Le système lymphatique quant à lui vient évacuer le surplus des liquides tissulaires et véhicule l’eau, diverses molécules, graisses et cellules, mais surtout les déchets dans les ganglions lymphatiques (qu’on peut assimiler à des décharges locales)

    Le drainage lymphatique manuel diffère des massages classiques car il vient agir sur « le milieu liquide du corps humain », pour reprendre les termes d’un des pionniers du mouvement, Mr VODDER. La technique s’effectue en déplaçant la peau sur le tissu sous-jacent, dans le sens du réseau lymphatique, via des mouvements circulaires, avec une pression digitale qui augmente et diminue progressivement, tel un pompage. La technique vient favoriser le nettoyage, la désintoxication et la décongestion des tissus conjonctifs que sont les muscles et les fascias, et vient remplir les « décharges » ganglionnaires. Après cette techniques, les tissus s’en retrouvent plus souples, moins congestionnées, plus « légers ». 

    Avec cet appareil, on vient s’intéresser aux liquides qui composent le corps, et notamment les membres inférieurs, mais au vu de l’intensité exercée (réglable généralement sur l’appareil), on se rapproche également des effets prodigués par un massage profond, et donc on aura également une action tissulaire. 

    L’effet de pompe va gonfler du pied jusqu’en haut des cuisses (décompression/compression) et active le système lymphatique, améliorant ainsi la circulation sanguine. Cette même action de pompage vient également agir sur les tissus mous que sont les muscles, provoquant ainsi une sensation globale de détente. 

    La pressothérapie vient substituer – et non remplacer – les mains du thérapeute. J’aborderais ici le même point de vue que j’ai eu sur l’électrothérapie : c’est un superbe outil, un réel plus dans la récupération du sportif en bonne santé, et qui souhaite juste à améliorer la qualité de sa récupération. Lorsqu’il y a des pathologies sous-jacentes, il est essentiel d’avoir un point de vue médical pour ne pas aggraver la situation

    En effet, lorsque les décharges sont pleines, il existe des manœuvres spécifiques pour les vidanger et parfaire le soin. Ce que j’explique ici n’est pas à considérer dans les cas d’œdèmes primaires ou secondaires provoqués par une pathologie diverse. On parle ici d’une sportive plus ou moins jeune (bah oui tu prends de l’âge sœurette), en bonne santé, sans contre-indications à cette technique. Aux vues de l’influence sur la circulation sanguine, toute personne ayant eu des antécédents cardiaques se verra susceptible d’être contre-indiquée à cette machine. Par principe, demandez un avis médical si c’est votre cas. 

    Grâce à un savant mélange de constatations cliniques personnelles (je m’offre toujours le luxe de tester ce que je fais à mes patients), de sciences (bien que les études à ce sujet soit TRES limitées) : il ressort que les jambes ressortent bien moins lourdes et le tonus musculaire moindre chez mes patients initialement contracturés. Je crois que le bénéfice de cette technique, comme le massage, se joue sur la perception de la récupération : on se « sent mieux ». Malheureusement, ce n’est pas quelque chose qu’on arrive à prouver scientifiquement parlant, avec tout un tas de statistiques bien passionnants. 

    En soit, le temps passé à profiter de ce soin peut être encore plus potentialisé si on le couple à des exercices de respirations profondes. En effet, vous augmenterez encore plus votre détente musculaire et améliorez l’action de pompage mise en place au niveau des membres inférieurs et perpétuées par votre diaphragme qui monte et descend lors des inspirations et expirations profondes (telle une grosse pompe de vélo). En gros, c’est le moment de faire votre séance de méditation ou de cohérence cardiaque ! 

    Cet avis n’implique que mes convictions personnelles de kinésithérapeute. Confrères et consœurs, je jargonise autant que possible pour que ce contenu soit accessible à tous, cela peut donner lieu à des raccourcis qui font faire les gros yeux, mea culpa !

    N’oubliez jamais que lors d’une blessure, il vaut mieux se faire diagnostiquer correctement, même pour quelque chose qui parait minime, plutôt que s’attaquer à la bobologie maison et passer à côté d’un problème plus grave. Je ne le dirais jamais assez : en cas de doute, consultez votre médecin ou votre kinésithérapeute ! Il vous aiguillera sur la suite. 

    Manon Dauvergne ( @mans_dvg sur instagram) – Masseur kinésithérapeute diplôme d’Etat / Kinésithérapie du sport expert / Clinique du coureur 1.0 / Sport femme et perinée – IPPP.

    L’AVIS D’UN MÉDECIN

    Bonjour à tous,

    cet avis sera moins étoffé que celui du précédent article sur le TENS, les études scientifiques étant quasi inexistantes ou bien avec un échantillon de patients tellement faible que cela rend la généralisation quasi impossible.

    Les rares études de qualité ont été réalisées dans le cadre du traitement de l’œdème survenant dans le cadre des pathologies cancéreuses et ne sont donc pas totalement transposable. De plus, comme avec la technologie COMPEX, les études d’efficacité pure ne sont pas réalisable du fait de l’absence de capacité à comparer à un placebo. On ne peut que se contenter de comparer à des techniques déjà existante et validée par consensus professionnel. Pour des questions de lisibilité, le référencement des articles est à la fin de cette partie.

    Intuitivement, on ne peut effectivement que valider cet appareil, son mode de fonctionnement étant similaire à ce que peux réaliser un kinésithérapeute dans le cadre de protocole déjà accepté. En revanche, comme l’a déjà souligné Manon, la liste de contre indications médicales à l’emploi de cet appareil est assez grande, le travail de massage augmentant de manière assez considérable le retour veineux vers le coeur : un avis médical est plus que préconisé pour toutes les personnes dont l’état de santé sort du cadre du jeune sportif sans pathologie sous jacente ou état inhabituel. 

    A titre d’exemple, je pense que c’est une très mauvaise idée d’utiliser cette appareil en cours de grossesse sans avoir un avis médical sur l’état de son coeur et de sa perfusion placentaire.

    De même, cet appareil travail sur l’accélération ou du moins la facilitation des mouvements des différents fluides. La qualité de l’interface entre les points de pression et les fluides a donc une importance cruciale. Je n’ai pas retrouvé dans les caractéristiques du produit de valeur standard ou les valeurs de référence avec lesquels cette appareil travail. Une peau jeune ? En bon état d’hydratation ? Ce sont des paramètres intéressant à connaître, surtout pour le sportif en fin de course et en phase de récupération. Je trouve cela dommage que ce ne soit pas abordé dans la description produit.

    C’est un petit peu court mais avec les données actuelles de la science et ce qui a déjà été dit plus haut ; il est difficile de rester objectif en en disant plus.

    Pour résumer, je pense que cet appareil n’a pas vraiment sa place chez un sportif débutant: les modalités de mise en œuvre, les indications exactes n’étant pas bien défini ; son utilisation optimale est difficile à obtenir sans avis d’un staff médical/paramédical connaissant le matériel.

    Même si le principe sur lequel il fonctionne est un principe connu et dont l’efficacité est accepté, je pense qu’il est nécessaire de laisser cela aux kinés et aux masseurs formés pour ces appareils.

    En l’état actuel de la science, et avec toutes les réserves énoncées plus haut, cet appareil aurait plutôt une place dans un cabinet de kinésithérapie que dans le nécessaire du sportif.

    Pour ceux que cela intéressent : 

    • « Comparaison of technique for breast cancer related lymphoedema » Feb8, 2017.

    Un essai espagnol qui fait la comparaison pressothérapie / tapping dans le traitement des oedèmes des membres inférieurs. L’étude est encore en cours mais les résultats préliminaires montre une absence de supériorité de la pressothérapie.

    • « A survey of the French speaking association of lymphology on the use of pressotherapy in France during the treatment of lymphoedema » J mal Vasc, Jan1 1990 (Vol15, Num3, 270-6) TITON JP

    La seule étude que j’ai trouvé qui valide une vraie efficacité de la pressothérapie même si souvent en complément d’autres techniques.

    • « Intermittent pneumatic compression in the treatment of lymphoedema : current state of knowledge »European Journal of lymphology and related problems. 2007. BELGRADO

    Le regroupement des études qui fait donc la synthèse des connaissances et qui valident la pressothérapie comme un moyen adjuvant d’une prise en charge globale et multidisciplinaire des oedèmes des membres inférieurs. Il n’y a aucun consensus sur la fréquence, la durée et le niveau de pression nécessaire pour obtenir une vraie efficacité.

    Docteur GUICHARD J. Diplôme d’Étude Spécialisée en Médecine Générale.

    En conclusion, je pense donc que si vous voulez vous procurer des bottes de pressothérapie, il faut TOUJOURS demander l’avis de votre médecin et de votre kiné. Il y a plusieurs contre indications qui ne sont pas à négliger.

    Le produit est en vente sur les sites internet suivants:

    CAPMED Boutique 

    HELYTIS 

    DREXCO 

    Je remercie Jérémy et Manon pour la qualité et les recherches effectuées afin que mon article soit interessant et de qualité. Merci Wepp Epione pour le prêt de l’appareil à Pressothérapie.

    J’espère que cet article vous a plu !

    Sportivement, 

    A très vite,

    runamande
    Share: