Follow:
Browsing Tag:

lifestyle

    LIFESTYLE, SPORTS

    Mes 5 histoires sportives préférées à regarder.

    Bonjour !

    Yoann Rochette Photographie

    Yoann Rochette Photographie

    Je ne sais pas comment ça se passe pour vous, mais parfois quand je manque de motivation pour le sport ou pour autre chose, il suffit que je regarde un film qui me rebooste et je suis à nouveau pleine d’énergie et d’envie de me battre pour ce que je veux.

    Je vous présente donc 5 de ces films !

    • Le premier et le plus récent que j’ai découvert (et dont j’ai déjà parlé sur les réseaux sociaux) est: FREE TO RUN.

    le-docu-free-to-run-nous-rappelle-que-les-pionniers-du-running-taient-des-hippies-body-image-1460546529

    « Le sport ça reste ce qu’on en fait. » #freetorun ❤️

    C’est un reportage certes, mais c’est le meilleur documentaire sur la course à pied que j’ai vu jusqu’à ce jour. Il  retrace l’évolution du running, de la liberté de courir, du combat qui a été mené il n’y a pas si longtemps par les adeptes de ce sport (le film débute dans les années 60). La partie qui m’a le plus touché/boulversé/énervé est celle sur le chemin qu’on du parcourir les femmes de cette époque, passionnée de running, pour « l’acceptation physique de la femme au sein de la société » #freetorun

    « Sans le travail d’innombrable pionnier de ce sport nous n’en serions pas là aujourd’hui. » #freetorun

    En regardant la bataille acharnée qu’elles ont mené sur plusieurs années, quand j’ai vue l’image de la première arrivée olympique du marathon féminin : j’avais des frissons. Derrière ce long métrage j’étais prête à aller conquérir le monde 👊🏻 !

    En conclusion, ce documentaire est à voir pour toute personne passionnée de course à pied.

    • Le deuxième film est FAST GIRLS.

    041850-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

    Encore un film sur l’athlétisme, mais cette fois ci l’histoire est autour de sprinteuses britanniques. Lors des sélections pour Londres 2012, nous suivons la rivalités entre deux athlètes du 200 mètres: l’une est de la haute société et vit dans l’ombre de son père (ancien champion) et l’autre lutte pour avoir accès à du matériel et un entraineur.

    Je devrais le regarder avant chaque grosse échéance sportive car il me donne une motivation et une pêche d’enfer ! Je pourrais le voir 153426 fois et la musique de la scène finale ( Starlight de Matt Cardles ) est devenue  incontournable de ma playlist running 🎧.

    Je vous laisse profiter de la bande annonce !

    • Le troisième c’est INVICTUS:

    19195283-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

    « Je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme. » #invictus

    Ce film nous raconte comment Mandela mise sur le rugby pour unifier l’Afrique du Sud. Ce n’est pas le côté sportif qui m’a le plus touché mais l’histoire politique, la vision de Mandela et tout les bons sentiments qu’il y a dans le scénario.

    Je ressors, à chaque fois, de ces 2h12 de visionnage avec un état d’esprit positif et battant.

    • Le quatrième est le célébrissime MILLION DOLLAR BABY:

    18404370-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

    Ce film est tellement bouleversant ! C’est une véritable leçon de vie à travers les difficultés et l’acharnement que rencontre Maggie pour parvenir à ses fins et prouver sa place dans le monde de la boxe.

    Primé de plusieurs oscars, il le mérite amplement. Il est à voir ou à revoir.

    « Il y a de la magie à livrer des combats au delà de ses propres limites. C’est cette magie qui fait que l’on prend tout les risques pour un rêve qu’on est seul à connaître. »
    #MillionDollarBaby

    Déterminée, c’est comme cela que je ressors après chaque visionnage de ce chef d’oeuvre de 2005.

    • Et enfin NEVER BACK DOWN:

    18918326-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

    Ce film n’a pas la prétention d’être un chef d’oeuvre mais il est super comme divertissement. Il me plait car il est ultra motivant ! On a envie d’aller s’entrainer en même temps que lui, de progresser et se surpasser 💪🏻.

    Bref, il me donne la patate et l’envie de devenir une meilleure version de moi même !

    Voilà j’espère que cette sélection vous plaira !

    Et vous quelles sont vos histoires sportives et motivantes préférées ?

    J’adore découvrir de nouveaux films 😊

    A très vite,

    cropped-IMG_5224-1.jpg

    Share:
    SPORTS

    LE HAPPY RUNNING CREW ♡ et retour sur les Brooks 10K Champions Run

    Je suis abonnée à  Chloé sur instagram depuis plus de deux ans et c’est très vite que j’ai adhéré au lancement de son Hashtag, qui a créé la joyeuse troupe du  Happy Running Crew.
    Pourquoi ? Tout simplement, parce que la créatrice de ce crew est pleine de simplicité, de joie de vivre, de motivation et est une personne très inspirante dans sa philosophie de la course à pied.
    Bien sur, j’utilise d’autres Hashtag pour partager mes runs mais c’est celui qui me correspond le plus.
    Je n’avais jamais osé proposer à Chloé d’organiser des runs en ce nom, parce que je ne pensais pas que c’était possible.
    L’idée d’organiser des sorties avec mes abonnées me trottait dans la tête depuis un petit moment, mais je ne savais pas trop comment m’y prendre. Et puis j’avais un petit peu peur de me lancer !
    Il existe déjà quelques crew à Lyon: difficile de se faire une place et d’oser franchir le pas !
    Ce fut donc avec joie que j’ai accepté l’invitation de devenir l’ambassadrice Lyonnaise du  Happy Running Crew.
    Je pense sincèrement que je ne pouvais pas mieux me retrouver au sein d’une troupe de (joyeux) coureurs.
    Le  Happy Running Crew c’est une communauté de coureurs MIXTE qui pratiquent ce sport par plaisir et avec le sourire, s’il vous plait 😉
    Tout le monde est accepté: les traileurs, les coureurs sur route, les timides, les débutants, les aguerris, les passionnés ou simplement ceux qui veulent essayer.
    Le tout dans la convivialité et l’entraide.
    Le but est le partage d’une même passion, sans esprit de compétition !
    Comme ils le disent si bien sur leur site : « Pouvoir échanger et rencontrer ceux qui font rimer courir et sourire. »
    Les Happy Runners Lyonnais lors du 1er événement !
    C’est ainsi que j’ai eu l’immense chance et opportunité de partir à Amsterdam avec une grande partie des ambassadeurs du  Happy Running Crew (Paris avec  Camille, Nice avec  Maud, Pays Basque avec  Aurore, Nantes avec  Tiffany, La Rochelle avec  Laurie, Bordeaux avec  Adrien et  Chloé).
    Brooks  nous a invité à participer à la « Brooks 10K Champions run » organisée à la suite des championnats européens d’athlétisme !
    Je pense que c’est une des plus belles expériences de ma vie, de partir toute seule dans un pays que je connaissais pas, afin de rencontrer des personnes merveilleuses, avec qui je partage la même passion, dans le but de réaliser une superbe course de 10km 🙂
    Photo prise par @adrien_aem 🙂
    Bon, pour commencer, je partais pas pour faire péter les chronos étant donné que bossant de nuit depuis 15 jours et n’arrivant pas encore à  bien gérer la fatigue physique de ce rythme de travail, je ne me sentais pas en super forme sportive.
    Mais SURTOUT je voulais profiter à fond de ce séjour,  Brooks avait fait venir ses champions alors ils n’attendaient pas de nous un podium !
    Je fais de l’athlétisme, je me suis inscrite car je veux continuer à progresser mais je refuse de me mettre une pression, une rigueur sportive, alimentaire et de vie pour ma passion. 
    Bien sur j’essaye de suivre un plan d’entrainement, je fais du fractionné, j’ai les conseils d’un coach mais ce n’est pas pour autant que je veux m’infliger la même rigueur que les champions de mon club.
    (même si un jour je ferais peut être plus d’effort si, grâce à ça, je peux me qualifier pour les championnats de France de 10K ou autre).
    Au cours de ce super week end j’ai pu visiter les locaux de  Brooks, faire la  Heineken expérience et visiter la jolie ville d’Amsterdam !
    Photo prise par @adrien_aem 🙂
    Puis le dimanche matin, nous avions ce fameux 10K.
    C’était une seule grande boucle, gorgée de nombreux petits ponts à traverser, et surtout nous faisions une partie du parcours réalisé juste avant nous par les coureurs qualifiés pour le championnat européen de semi marathon (la classe !).
    Ce n’était clairement par un 10km tracé pour la vitesse, il faisait très lourd et toutes les petites montées cassaient vites les jambes 🙁
    Je suis partie vite pour essayer de suivre  Laurie et  Adrien, mais je me suis rapidement mise dans le rouge et le reste du parcours fut très compliqué pour moi 🙁
    Heureusement, avec  Aurore, nous nous sommes soutenues et nous avons été énormément encouragé le long du parcours.
    Celui-ci était magnifique, malgré sa difficulté, nous sommes passés dans des rues aux maisons typiques du pays, dans le VondelPark et le long des canaux de la ville.
    Ce qui était top c’est que nous étions environ 12000 coureurs et que je n’ai pas eu cette impression. Pas trop de bouchons au départ comme il y avait plusieurs sas, pas de bouchons à l’arrivée. Une vraie organisation de champion !
    J’ai couru ces 10K en 48min13s, en finissant juste derrière  Aurore et je suis classée 1538ème sur 12016 coureurs !
    C’était aussi ma toute première course officielle dans un autre pays, j’ai appris par exemple qu’il n’y avait pas besoin de certificat médicaux au Pays-Bas, l’inscription a été très facile sur internet. Pour récupérer les dossards ,  Brooks s’en occupait donc je ne sais pas trop si je m’en serais bien sortie toute seule 😛
    Photo prise par @adrien_aem 🙂
    Bref, j’ai adoré découvrir la ville tout en courant, je suis fan de ma nouvelle bande de copains au 4 coins de la France et je suis fière d’en faire partie !
    Merci  Brooks de nous avoir gâté durant ce séjour, merci  Chloé et  Adrien de me faire confiance pour cette superbe aventure !
    Photo prise par @adrien_aem
    J’ai hâte d’organiser de nombreux événements à Lyon et de pouvoir rencontrer plein de nouveaux partenaires de course à pied 😀
    N’hésitez pas à en apprendre plus sur le  Happy Running Crew via le site internet, à adhérer à l’association et à vous commandez notre super T-Shirt 😀
    J’espère que cet article vous a plu,
    A très vite,
    Sportivement,
    Ps: La plupart des photos illustrants cet article ont été prise par le talentueux  Adrien, président du Happy Running Crew (elles sont notifiées en légende).

     

    Share:
    CHIENS & CANICROSS

    Loxen ♡

    Depuis aussi longtemps que je me souvienne, j’ai toujours rêvé d’avoir un chien. Je jouais inlassablement avec ceux que je rencontrais, je lisais plein de bouquins à leur sujet, … Je voulais même travailler avec eux ! (« Quand je serais grande, je serais éducatrice pour chien, maître chien militaire ou vétérinaire ! » )
    Chaque anniversaire, chaque Noël j’espèrais en avoir un, mais le père Noël n’a pas accédé à ma demande :-(.

     

    Bref, un des rêves de ma vie.
    J’ai attendu d’avoir un boulot stable et après en avoir parlé avec mon chéri (qui n’a pas été très difficile à convaincre) nous avons décidé de prendre une boule de poils pour 2016.
    Après quelques recherches, nous sommes tombés sur l’annonce d’une petite beagle à vendre : moins chère que les autres et ayant déjà 8 mois. J’ai alors contacté l’éleveuse par mail, qui me rappelle 15 minutes plus tard pour m’expliquer les raisons de son prix : Loxen est moins chère car elle est prognathe (elle a la mâchoire du bas en avant, comme les Boxer) et ne peut donc pas être LOF (seuls les chiens inscrits au Livre des Origines Français ont le droit à l’appellation de « chiens de races » qui justifie un prix plus élevé, ne voulant pas faire de concours de beauté ce n’est pas DU TOUT un problème pour nous).
    Cela n’expliquait pas le fait qu’elle soit si « vieille » pour un chiot à adopter : l’élevage espérait que ce problème s’arrange en grandissant afin de la garder parmi eux, ils l’ont donc mise à l’adoption plus tard que d’habitude (3mois).
    C’est donc pour cela que notre petite beagle avait déjà 8 mois, mais nous ne voyions pas son âge comme un problème puisqu’elle nous a déjà charmé.
    Nous l’avons récupéré le 28 avril, Loxen était très peureuse mais nous avons mis cela sur le compte d’une jeune chienne adoptée tardivement.

     

    Après m’être projetée pendant tant d’années et l’avoir attendue si longtemps, je me suis tout de suite attachée à elle.
    Loxen est très craintive et n’avait pas été socialisée avec d’autres humains que les éleveurs. Elle est effrayée par les trottinettes, les joggeurs, les vélos, les enfants qui s’amusent et tout les bruits qu’elle ne connait pas encore en ville.
    Nous avions, sur recommandation d’une vendeuse, acheté un harnais tout simple (pauvre de nous…) afin de la promener. Nous nous disions que ce serait moins violent pour elle que le collier lorsquelle tire sur la laisse.

     

    Bref, on ne pouvait donc pas deviner, ni même imaginer,  qu’elle réussirait à s’enfuir du harnais 2 jours après … (Effrayée,  elle a réussit à passer à travers quand un vélo est passé trop près d’elle). Heureusement, nous étions dans un parc.
    Nous l’avons perdu pendant 24h, c’était horrible, on se sentait si coupables !
    J’avais tellement peur de ne pas la revoir, on avait à peine eu le temps de réaliser qu’elle était là; qu’elle ne l’était plus.
    Avec cette fugue, j’ai découvert que les gens étaient loin d’être tous égoïstes car quand j’ai partagé sa disparition sur les réseaux sociaux, il y a eu un nombre de partages vraiment incroyable ! Le groupe de propriétaires de chien du parc où nous l’avions perdu sont venus nous aider jusqu’à 3h du matin pour certains #TeamBlandan.
    Pendant les 24h de sa disparition, je n’ai jamais été seule à la chercher : mes amis, ma famille, des collègues, des personnes qui avaient vu l’annonce, des connaissances, des instagrameurs sont venus m’aider ! J’avais aussi des messages, des appels et des commentaires qui me soutenaient.
    Sans l’aide de toutes ces personnes, sans l’aide des réseaux sociaux nous n’aurions peut-être pas retrouvé Loxen.

     

     

    Nous avons remercié tout ce joli monde avec un apéro géant dans le parc mais ce n’est, à mes yeux, même pas suffisant.
    J’ai été tellement touchée par tant de soutien, par le temps que ces personnes ont donné pour retrouver Loxen, par leur bienveillance.
    Loxen n’a pas été trop traumatisée par sa fugue, elle progresse de jour en jour, même si pour l’éducation il nous faudra beaucoup de patience. Je sais que l’on y arrivera ! 🙂
    Heureusement, nous avons l’aide d’une future éducatrice passionnée (page Facebook: Good Doggy) et vraiment adorable, afin que Loxen s’épanouisse et grandisse au mieux :-).
    J’ai tellement hâte de la voir évoluer !
    J’espère que cet article vous a plu, et qu’il vous donnera envie d’adopter un chien, ils apportent tellement d’amour, de tendresse, d’aventures dans une vie  😀 (bien que je me passerais volontiers d’une nouvelle fugue 😉 )

     

    A très vite !

     

    Share:
    HUMEURS, LIFESTYLE

    Ma Bucket List

    J’ai réalisé ma première Bucket List après avoir regardé « Le temps d’un automne » et la deuxième fois où je l’ai relu et modifié c’était après le film « Ma première fois ».
    Deux films qui m’ont fait pleuré comme un bébé (si vous ne les connaissez pas j’en parle ici).
    Malheureusement, une fois de plus, les évènements actuels nous rappellent à quel point la vie est courte.
    C’est une liste de choses que l’on aimerait faire avant de mourir,  et aujourd’hui je vous partage la mienne.
    Parce que se fixer des objectifs, me projeter et rêver m’aident à avancer.
    Elle évolue depuis quelques années, elle n’est pas exhaustive (je ne parle pas de mes rêves très personnels en lien avec ma famille, l’amour etc), elle a un peu changé, certains rêves seront toujours là d’autres non, la voici:

     

    __________
    • . Suivre les baleines en kayak au Canada,
    • . Visiter la Nouvelle Orléans,
    • . Nager avec les dauphins,
    • . Avoir un chien,
    • . Voir les aurores boréales en Laponie,
    • . Apprendre à chanter juste,
    • . Faire un saut en parachute/ à l’élastique,
    • . Voir l’orchestre Philharmonique de New York en concert,
    • . Courir dans Central Parc,
    • . Courir un Iron Man 70.3,
    • . Parler anglais,
    • . Vivre à l’étranger quelques années pour découvrir une autre culture,
    • . Apprendre à faire du sky sans paniquer quand la descente est trop pentue,
    • . Faire du sauvetage en Hélicoptère.
    __________
    Et vous ?
    A très vite,

     

     

    Share: