Follow:
Browsing Tag:

runneuse

    SPORTS

    Qu’est ce qui me motive pour courir ?

    Avoir son planning/une routine pour allez courir. Par exemple chaque semaine est planifiée sur mon agenda. Je me fixe des jours pour courir en fonction de mon planning du boulot ( je me marque aussi le type d’entrainement que je ferais). Cela m’aide à tenir mes objectifs, j’organise aussi mes sorties avec les copines en fonction de ce planning.

    Quand ma semaine d’entraînement est fixée vient le moment où il faut s’entrainer. Quand je n’ai pas la motivation je m’oblige à me préparer: choisir ma tenue, enfiler mes baskets, faire une photo pour instagram et hop je file ! (une fois que je suis habillée je me dis que ce serait dommage de ne pas y aller !)
     
    Quand la motivation n’est toujours pas là, j’essaye de me rebooster en regardant des comptes Instagram qui me motive, en lisant un article de blog, en visionnant des vidéos de running (quelques passages du film Fast girls, des vidéos youtube etc.). Je me projette sur ma sortie et souvent ça fonctionne !
    Je me rappelle aussi pourquoi je cours et ce que m’apporte ce sport:
    • Le sport m’aide à m’accepter physiquement et à augmenter l’estime que j’ai de moi (réussir à atteindre ses objectifs, se muscler, progresser : c’est bon pour le moral !),
    • Courir me booste pour la journée ou m’aide à me détendre avant de dormir,
    • Le sport me permet d’évacuer les tensions du quotidien,
    • C’est un moment que je passe avec moi même (sans notifications des réseaux sociaux, d’ordinateur, de séries,…),
    • J’ai rencontré de nouvelles personnes formidables,
    • J’ai découvert un nouveau type de course qui me plait beaucoup : le cross,
    • Courir me rend heureuse.

     

    Si vraiment je n’arrive toujours pas à me motiver, je propose à une copine de venir avec moi: courir à deux c’est top ! Je n’ai pas envie de laisser tomber ma copine en lui posant un lapin car je n’ai plus envie d’y aller. En plus je passe toujours un bon moment amical et sportif !
    Et enfin, à chaque fois je pense à mes objectifs, aux personnes qui m’inspirent et me motivent. Je veux savoir de quoi je suis capable et je ne le saurais jamais si je ne me donne pas les moyens de le découvrir !
    Il faut aussi essayé de ne pas être trop centré sur les chiffres: la vitesse, les calories, le poids, les kilomètres parcourus. C’est bien de les avoir en tête pour se motiver à progresser mais être obsédé par ça ce n’est pas bon non plus ! Un chiffre qui nous motivait peut devenir notre pire ennemie et nous rendre malheureux.
    Je préfère penser à ma progression: c’est bien plus positif !
    Et vous qu’est ce qui vous motive à courir et à s’y tenir ?
    A bientôt et n’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter et Instagram 🙂
    Share:
    HUMEURS, LIFESTYLE

    Retour sur mon année 2015

     

    Je vous souhaite à tous une belle année 2016 et j’espère que, malgré les terribles évènements qui se sont passés en France en 2015, vous avez passé une bonne année avec de beaux souvenirs.
    Je souhaite une santé de fer à vous et vos proches, du bonheur et la réalisation de vos objectifs à venir !

    Pour moi cette année 2015 m’a apporté:

    -L’amour,
    -De nouveaux amis merveilleux,
    -L’évolution de mon projet sportif avec mon inscription en club d’athlétisme. J’ai gagné: 10min sur 10km en un an, une prise de confiance en mes capacités et une communauté incroyable de sportif sur Instagram,
    -Sur le plan personnel, cette année j’ai appris à moins faire attention à ce que les gens peuvent penser de moi. J’ai appris à assumer mes choix de vie et à me dire que le plus important c’est d’être au clair avec ce que je choisis de faire (il y a toujours beaucoup de jugements sur le fait de partager des morceaux de sa vie sur internet !),
    -J’ai pris l’avion pour la première fois pour un fabuleux voyage à Rome,
    -Je suis partie pour mon premier séjour entre soeurs à Disneyland,
    -J’ai découvert Paris.

     

     

    Mes objectifs et résolutions pour 2016 (parce que j’aime trop faire des listes et me donner des objectifs !):

    -Essayer d’être moins émotive,
    -Apprendre à moins me fatiguer d’être constamment en train de réfléchir à ne pas décevoir les personnes à qui je tiens ou à qui je veux plaire en réfléchissant trop à ce que je viens de dire ou faire et à ce que ces personnes peuvent en penser (et apprendre à écrire des phrases moins longues!),
    -Croire un peu plus en moi,
    -Pourquoi pas créer un crew de runner ? Et organiser des sorties running à Lyon ?
    -Encore progresser en course à pied, vivre à fond ma passion et me donner les moyens d’évoluer,
    -Toujours me remettre en question,
    -Ne pas oublier l’essentiel, continuer de prendre soins des personnes que j’aime, être là pour les gens qui en valent la peine, toujours communiquer et dire les choses qui me tiennent à coeur,
    -Aimer ma vie.

     

    Encore une fois je vous souhaite une merveilleuse année 2016, aimez vous et réalisez vos rêves !
    Et vous qu’est ce que cette année vous a apporté et quels sont vos objectifs ?
    A bientôt,

     

    Share:
    SPORTS

    Courir avec ou sans musique ?

     

    Hello, je vous retrouve aujourd’hui avec un nouvel article sportif. Vous l’aurez compris dans le titre, je compte vous parlez de mon expérience de la course à pied avec et sans musique 🙂
    Dès mes premières sorties running j’avais les écouteurs dans les oreilles, la musique m’a beaucoup aidé au début pour tenir les 30-45 min de course que je me fixais. Je me concentrais sur le doux son sortant de mes ecouteurs afin de moins sentir la douce souffrance de mes muscles ou de mes poumons !
    Puis j’ai pris l’habitude de courir en musique et sortir courir sans elle me paraissait impossible, elle était mon alliée et j’étais persuadée que je n’y arriverais pas sans.
    Photo de ma petite soeur @mans_dvg
    J’étais même devenue très anxieuse à l’idée de faire une course en compétition sans musique. J’avais peur d’être moins performante, de ne pas tenir, de ne pas être assez forte mentalement et de ne pas réussir à prendre du plaisir pendant la course.
    Et puis j’aimais être dans cette bulle musicale, en faisant un sport qui me plaît et tout en profitant du paysage.
    Un des avantages de courir en musique en ville c’est que l’on entend pas les klaxons et les gros lourds qui sifflent ou qui font des remarques désobligeantes quand tu passes à côté d’eux. Ils sont plus faciles à ignorer puisqu’on ne les écoute pas !
    Mais c’est aussi dangereux car le doux bruits des voitures ne parvient pas toujours à nos oreilles. Il suffit d’être prudente, de ne pas oublier que l’on est en ville et je n’ai jamais eu de soucis 🙂
    Enfin, en musique je m’ennuyais moins sur les sorties longues en solo mais par contre les fils des écouteurs m’ont toujours embêté jusqu’à ce que j’achète ce super casque.
    Puis, je me suis inscrite en club d’athlétisme (voir mon article), j’ai discuté avec les autres coureurs qui m’ont dit qu’ils faisaient tous les compétitions sans musique.
    Le coach préfère aussi que l’on court sans alors je me suis dis que je n’avais pas trop le choix: il fallait que j’essaye.
    Je n’ai pas arrêté d’un coup: j’ai commencé sur des sorties courtes, je ne l’ai jamais mise lors de mes entrainements de fractionnés et je continuais de l’utiliser sur des sorties longues.
    Et puis, petit à petit j’ai commencé à apprécier de courir sans musique. J’ai appris à mieux connaître mes sensations lors d’une course, à mieux réguler mon souffle et j’ai surtout appris à m’écouter.
    Pour ne pas m’ennuyer, je pense aux mauvaises pensées que je veux éliminer en les écrasant sous mes baskets. Je planifie les choses que je dois faire et puis je ressens ma course, ma foulée et mon souffle.
    Arrive alors ma première course officielle sans musique (stress, stress, stress): la peur de ne pas y arriver était bien là. Mais à ma plus grande joie: tout s’est bien passé !
    Pour la première fois j’ai entendu les encouragements des personnes au bord de la route. J’ai géré ma course grâce à mes sensations et non au rythme que me donnait la musique. J’étais heureuse d’y être arrivée, moi qui ne l’envisageait pas il y a quelques mois…
    Bref, courir sans musique est une autre étape dans ma pratique de la course à pied. Je pense mieux me connaitre, je profite plus de mes sorties à plusieurs et des compétitions.
    Mais je ressentais le manque de ces sorties où j’étais dans ma bulle musicale, j’aime vraiment me retrouver seule avec les sons que j’aime. C’est pourquoi je continue de faire quelques footing en musique car je ne veux pas ne plus jamais courir sans. Même si je suis contente de réussir à le faire.
    J’aime encore trop me retrouver avec mes baskets, mes écouteurs bluetooth et m’évader le temps d’une sortie running.
    Et vous, vous préférez courir avec ou sans musique ?
    A bientôt,
    PS: N’hésitez pas à suivre les actualités du blog sur Facebook, Twitter et Instagram !
    Share:
    SPORTS

    Mes 5 citations favorites de course à pied ♥

    Vous l’avez peut-être remarqué sur Instagram mais j’aime beaucoup les citations sportives.
    Celles-ci me motivent pour allez courir, pour sortir quand il fait froid, quand il pleut, quand la motivation est moins là, quand je suis fatiguée après le boulot ou quand il faut se lever plus tôt pour courir !
    « Croyez que vous pouvez courir plus longtemps ou plus rapidement. Croyez que vous êtes assez jeune, assez vieux, assez fort, et ainsi de suite pour accomplir tout ce que vous voulez faire. Ne laissez pas les vieilles croyances vous empêcher de vous dépasser au-delà de vous-même. » – John Bingham ♡ 

    « Courir nous apprend à nous remettre en question. Courir nous apprend à nous repousser au-delà d’où nous pensions que nous pouvions aller. Courir nous aide à découvrir ce dont nous sommes faits. C’est ce que nous faisons. C’est ce dont il s’agit. » – PattiSue Plumer, Olympien américain ♡
    « Si vous voulez devenir le meilleur coureur que vous pouvez être, commencez dès maintenant. Ne passez pas le reste de votre vie à vous demander si vous pouvez le faire. » – Priscilla Welch ♡

     

     

    « La plupart des gens ne vont pas assez loin à leur premier essai pour savoir qu’ils ont un second souffle. Donnez à vos rêves tout ce que vous avez et vous serez étonné de voir l’énergie qui sort de vous. » – William James

     

    « Je suis un coureur parce que je cours. Pas parce que je cours vite. Pas parce que je cours beaucoup. Je suis un coureur parce que je dis que je le suis. Et personne ne peut me dire que je ne le suis pas. » – John Bingham

     

     

     

     

    Les mots ont un merveilleux pouvoir sur notre mental, ils nous trottent dans la tête et nous mettent un bon coup de pied aux fesses quand on en a besoin !
    J’espère que ce petit article vous plaira, n’hésitez pas à me faire partager vos citations sportives préférées en commentaire, j’adore en découvrir des nouvelles 🙂

    Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, sur ma page Runamande pour ne rien rater des actualités du blog.

    A très vite,

     

    Share: